Burkina: le film « Félicité » d’Alain Gomis remporte l’Etalon d’or du Fespaco 2017

[GARD align= »center »]

Alain Gomis

Alain Gomis (centre) reçoit son prix des mains des présidents ivoirien et burkinabè, le 4 mars 2017. © ISSOUF SANOGO / AFP

Le film sénégalais « Félicité » d’Alain Gomis a remporté samedi l’Etalon d’or du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

Le film d’Alain Gomis, réalisateur déjà récompensé en 2013 avec Tey, raconte la difficile vie d’une chanteuse de bar à Kinshasa. Il a obtenu il y a deux semaines le Grand prix du jury de la Berlinale.

« C’est un grand honneur de recevoir ce trophée pour la deuxième fois », a déclaré Alain Gomis en recevant son prix avant de remercier toute son équipe.

Le metteur en scène sénégalais appelé les jeunes réalisateurs à « se battre » alors qu’on « parle de moins en moins de culture et de plus en plus de commerce ».

Le film anticolonialiste béninois « Un orage africain » de Sylvestre Amoussou a reçu l’Etalon d’argent et le film marocain « A mile in my shoes », l’Etalon de bronze.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.



[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Niger : Issoufou optimiste pour une victoire contre Boko Haram

Mahamadou Issoufou, le Président nigérien a effectué samedi une visite à Diffa (sud-est), frontalière du Nigeria. Cette localité est la

Des manifestants bloquent l’accès à l’aéroport en Côte d’Ivoire

[GARD align= »center »] Des centaines de manifestants qui sont menacés d’expulsion de leur cité bloquaient mardi l’aéroport de Bouaké, deuxième ville

A Bissau, le Président José Mário Vaz limoge le gouvernement du Premier ministre Domingos

Le Président de la Guinée-Bissau, José Mário Vaz a limogé le Premier ministre Domingos Simões Pereira et son gouvernement, selon

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*