Burundi : les députés votent le retrait de la CPI

[GARD align= »center »]

Une séance de travail des députés burundais (photo d'archives)

Une séance de travail des députés burundais (photo d’archives)

Les députés burundais ont approuvé le projet de loi en faveur du retrait de leur pays de la Cour pénale internationale du pays (CPI).

Ils ont pris cette décision quelques jours après l’annonce, par le gouvernement, que le Burundi allait se retirer du Traité de Rome, l’acte fondateur de la CPI. Le vote a eu lieu six mois après que la procureure de cette juridiction, Fatou Bensouda, a déclaré qu’elle allait enquêter sur les violences au Burundi.

Une grave crise politique a éclaté en avril 2015 après la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat. Depuis, plus de 500 personnes ont été tuées dans des troubles et plus de 200 000 ont fui le pays, selon les organisations de défense des droits de l’homme.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]



[fbcomments]

Related Articles

Blatter a tenté de persuader Nkurunziza de ne pas se représenter

[GARD align= »center »] L’ancien président de la Fifa fait la révélation dans sa biographie. Il a évoqué la mission diplomatique jusque-là

Burundi: l’ancien président Buyoya met en garde contre « un risque de génocide »

[GARD align= »center »] L’ancien président burundais Pierre Buyoya a mis en garde contre « un risque de génocide » au Burundi et dénoncé

Burundi: le pouvoir met en garde contre toute tentative de soulèvement après une grande manifestation

Le ministre burundais de l’Intérieur a mis en garde vendredi contre toute tentative de soulèvement dans le pays, au lendemain

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*