Burundi : les députés votent le retrait de la CPI

[GARD align= »center »]

Une séance de travail des députés burundais (photo d'archives)

Une séance de travail des députés burundais (photo d’archives)

Les députés burundais ont approuvé le projet de loi en faveur du retrait de leur pays de la Cour pénale internationale du pays (CPI).

Ils ont pris cette décision quelques jours après l’annonce, par le gouvernement, que le Burundi allait se retirer du Traité de Rome, l’acte fondateur de la CPI. Le vote a eu lieu six mois après que la procureure de cette juridiction, Fatou Bensouda, a déclaré qu’elle allait enquêter sur les violences au Burundi.

Une grave crise politique a éclaté en avril 2015 après la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat. Depuis, plus de 500 personnes ont été tuées dans des troubles et plus de 200 000 ont fui le pays, selon les organisations de défense des droits de l’homme.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]



[fbcomments]

Related Articles

Burundi : Pierre Nkurunziza contesté au sein de son parti

A quelques mois de l’élection présidentielle au Burundi, devenue un enjeu majeur avec l’envie du président sortant, Pierre Nkurunziza de

Le président de l’Assemblée nationale burundaise Pie Ntavyohanyuma, réfugié en Belgique

Le président de l’Assemblée nationale burundaise Pie Ntavyohanyuma, opposant notoire à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, a annoncé

Burundi : l’UA envoie quatre chefs d’Etat «en disgrâce» chez Nkurunziza

[GARD align= »center »] Après le secrétaire général de l’ONU, Ban-Ki-Moon, cinq chefs d’Etats africains dont le Président Macky Sall séjournent à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*