Alerte Infos

Burundi : le Général Godefroid Niyombare affirme être le nouvel homme fort du pays

Burundi : le Général Godefroid Niyombare affirme être le nouvel homme fort du pays
L'ancien chef du service de renseignements burundais, le général Godefroid Niyombare

L’ancien chef du service de renseignements burundais, le général Godefroid Niyombare

L’ancien chef du service de renseignements burundais, le général Godefroid Nyombare, a annoncé mercredi la destitution du président Pierre Nkurunziza, en déplacement à Dar es Salaam, pour un sommet consacré à la crise ouverte par sa volonté de briguer un troisième mandat.

« Le président Pierre Nkurunziza est destitué de ses fonctions, le gouvernement est dissous« , a annoncé, sur les ondes de la radio privée Insaganiro, le général Nyombare, limogé en février par le chef de l’Etat après lui avoir déconseillé de briguer un troisième mandat jugé inconstitutionnel par ses adversaires politiques.

Il est institué un comité pour le rétablissement de la concorde nationale, temporaire et ayant pour mission entres autres le rétablissement de l’unité nationale et la reprise du processus électoral dans un climat serein et équitable, a ajouté le général Niyombare, précisant qu’il prenait la tête dudit comité, sans en préciser ses membres.

Il est demandé à toute la population de respecter la vie et les biens d’autrui, a poursuivi le général Niyombare.

Le président Nkurunziza se trouvait mercredi à Dar es Salaam, pour un Sommet des chefs d’Etat de la Communauté Est-africaine (EAC: Burundi, Kenya, Ouganda, Rwanda, Tanzanie) devant se pencher sur la crise au Burundi.

Ancien compagnon d’armes de Pierre Nkurunziza au sein de la rébellion hutu du Cndd-FDD, devenu le parti au pouvoir depuis la fin de la longue guerre civile (1993-2006), le général Niyombare est, dans son pays, une personnalité respectée pour sa droiture et est considéré comme un homme de dialogue.

Après la guerre, il était devenu chef d’état-major adjoint, puis chef d’état-major de l’armée burundaise. Nommé en décembre 2014 à la tête du Service national de renseignements (SNR), il avait été limogé moins de trois mois plus tard.

Le pays est agité depuis le 26 avril par un mouvement de contestation qui a déjà fait une vingtaine de morts depuis l’annonce de la candidature du président Nkurunziza à un troisième mandat.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.



[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Congo: le président Sassou Nguesso veut avancer la présidentielle au premier trimestre 2016

[GARD align= »center »] Le président congolais Denis Sassou Nguesso a annoncé mardi son intention de convoquer la présidentielle dans le courant

RDC: 51 morts, nouveau bilan du massacre de civils dans l’Est

[GARD align= »center »] Cinquante-et-un corps de civils ont été comptabilisés lundi à Beni, selon un nouveau bilan de la société civile,

Le chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly refoulé à son entrée à Kinshasa

Le chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly a été refoulé vendredi soir à son arrivée à l’aéroport de Kinshasa,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*