Burundi: un troisième mandat de Nkurunziza attiserait l’instabilité, estime Washington

Burundi: un troisième mandat de Nkurunziza attiserait l’instabilité, estime Washington
Barack Obama et Pierre Nkurunziza

Image d’archives| Barack Obama et Pierre Nkurunziza -©DR

Les Etats-Unis ont averti vendredi qu’un éventuel troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza, qui a échappé à une tentative de coup d’Etat et est rentré à Bujumbura, attiserait l’instabilité politique dans ce pays d’Afrique des Grands Lacs.

Le département d’Etat a également mis en garde le régime de Bujumbura contre le risque de violences en représailles envers le groupe de putschistes qui a tenté de renverser cette semaine le chef de l’Etat burundais.

Le gouvernement américain, notamment son secrétaire d’Etat John Kerry, ont exprimé à plusieurs reprises l’opposition de Washington à une troisième candidature du président Nkurunziza, la jugeant anticonstitutionnelle.

La position des Etats-Unis est que le président (…) ne doit pas se présenter pour un troisième mandat, a martelé le porte-parole du département d’Etat Jeffrey Rathke, affirmant qu’un tel scénario continuerait d’exacerber l’instabilité du pays.

Le diplomate américain a renouvelé les appels au calme lancés depuis des jours par son gouvernement à toutes les parties prenantes à la crise et a exhorté les familles de responsables américains en poste au Burundi à quitter le pays, conformément à des consignes rendues publiques jeudi soir.

L’ambassade des Etats-Unis est restée fermée vendredi à Bujumbura en raison de la situation politique, a précisé M. Rathke.

Washington, allié du Burundi, avait jugé jeudi que M. Nkurunziza restait le président élu et légitime de ce pays d’Afrique des Grands Lacs secoué par des troubles politiques depuis des semaines.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.



[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Congo : cinq ans de prison ferme requis contre Paulin Makaya

[GARD align= »center »] Le 25 juillet prochain, le verdict sera rendu dans le procès de l’opposant Paulin Makaya. Après les plaidoiries

Burundi: le pouvoir accuse le Rwanda d’aider les putschistes à renverser Nkurunziza

Plus rien ne va entre le Burundi et le Rwanda face à l’entêtement de Pierre Nkurunziza à briguer un troisième

Congo-Brazzaville: Sassou N’guesso avertit et menace sur la révision de la Constitution

[GARD align= »center »] Au moment où le comité central du Parti congolais du travail (PCT), le parti au pouvoir, se prononce

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*