Cacao ivoirien: le cumul des achats s`est établi à 362.000 tonnes au 1er trimestre 2016, en baisse de 12%

[GARD align= »center »]

© Reuters | Archives

© Reuters | Archives

Le cumul des achats du cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, s`est établi à 362.000 tonnes de janvier à mars 2016 contre 414.000 tonnes sur la même période en 2015, soit une baisse de 12%, a indiqué mercredi le gouvernement, à l’issue d’un Conseil des ministres.

« De janvier à mars 2016, le cumul des achats du cacao s`est établi à 362 000 tonnes contre 414.000 tonnes en 2015 sur la même période, soit une baisse de 12% », a annoncé le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, à l’issue du Conseil.

Le cumul des achats de café déclaré se chiffre à 96.000 tonnes au premier trimestre 2016 contre 110.000 tonnes sur la même période l’année précédente, soit une « baisse de 13% », a ajouté M. Bruno Koné.

Quant aux décaissements effectués par le Conseil café-cacao, structure en charge de la régulation de ces filières, il a été enregistré au titre des investissements, un montant de 13 milliards de Fcfa et un « solde bancaire positif » de 55 milliards de Fcfa à fin mars 2016, a-t-il souligné.

Le porte-parole du gouvernement, M. Bruno Koné, a relevé que les redevances du binôme café-cacao, payées au 31 mars 2016, au titre des investissements se sont toutefois élevées à 24 milliards de Fcfa contre 18 milliards à la même période lors de la campagne précédente, soit une hausse de 32%.

Les exportations de café se sont par ailleurs élevées à 23.000 tonnes de janvier à mars 2016 contre 19.000 tonnes à la même période en 2015, soit une « hausse de 20% », a-t-il poursuivi.

Quelque 700 milliards de F CFA ont été « payés aux producteurs » de café et de cacao sur la période 2015-2016, a fait observer M. Bruno Koné. Le kilogramme de cacao bord champ étant vendu à 1000 FCFA, tandis que le prix minimum garanti pour la campagne café est de 670 Fcfa.

La Côte d’Ivoire, est premier pays producteur de cacao avec plus de 1,7 million de tonnes. Le pays occupe le 15ème rang mondial au niveau de la production de café et est troisième africain avec « moins de 100.000 tonnes ».

Erick de Baru
Abidjan – © OEIL D’AFRIQUE
[GARD align= »center »]

Tags assigned to this article:
cacaocote d'ivoire

[fbcomments]

Related Articles

Le poids des investissements africains à l’étranger décolle de 57%

[GARD align= »center »] En marge des crises africaines qui font les gros titres dans les médias occidentaux, l’économie du continent témoigne

Burkina Faso: l’or reste premier produit d’exportation

L’or, qui a détrôné le coton en 2009 comme premier produit d’exportation du Burkina Faso, a conforté sa position en

Aliko Dangote veut se payer le clud d’ Arsenal

Après avoir tenté sans succès d’entrer en 2010 au capital d’Arsenal, un des clubs de football les plus prestigieux de Londres, l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote a annoncé dans un entretien publié jeudi par Bloomberg, qu’il souhaite toujours conclure cet achat.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*