CAF: réformes en vue pour la Coupe d’Afrique des nations?

[GARD align= »center »]

Ahmada Ahmad, le président de la CAF|©DR

Fréquence, période de compétition, pays qualifiés: la Coupe d’Afrique des nations (CAN) pourrait bénéficier d’une nouvelle formule à l’issue d’un colloque de deux jours de la Confédération africaine, qui débute mardi au Maroc en présence du président de la Fifa, Gianni Infantino.

Lors de son élection à la surprise générale, Ahmad Ahmad, le président de la CAF qui a remplacé l’indéboulonnable Issa Hayatou, s’était engagé à réformer le football continental.

Des promesses qui ont donc abouti à cet évènement à Rabat et sera nourri par les réflexions d’anciennes stars africaines (Joseph-Antoine Bell, Rabah Madjer, Jay-Jay Okocha, etc) ou de sélectionneurs (Florent Ibenge, Hervé Renard, Claude Le Roy, etc).

Vendredi, un comité exécutif de l’instance, suivi d’une assemblée générale extraordinaire intégrant les 55 pays membres de la CAF, pourrait ensuite adopter les changements.

Actuellement, la CAN a lieu tous les deux ans entre janvier et février et les championnats européens, notamment en France et en Angleterre où évoluent de nombreux Africains, se plaignent régulièrement d’être privés de leurs joueurs en milieu de saison.

Lors de son long mandat, Hayatou avait toujours refusé de déplacer la CAN en juin, arguant qu’à cette saison, il fait trop chaud en Afrique du nord, trop humide en Afrique centrale et trop froid dans le sud.

Ahmad, plus enclin à une certaine ouverture, pourrait faire bouger les choses à la lumière du cas du Cameroun à la CAN-2017.

En hiver dernier, six joueurs importants du futur champion d’Afrique, dont le Red de Liverpool Joel Matip, avaient déclaré que leur carrière en club était plus importante que celle en sélection.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
cafcanfoot

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Gouvernance en Afrique : des « progrès » mais des « écarts importants »entre les pays

La Fondation Mo Ibrahim a publié lundi son indice annuel sur la gouvernance en Afrique qui révèle des « progrès » mais

Justice internationale : le Sénégal offre une œuvre d’art à la CPI

[GARD align= »center »] Alors que les Africains enclenchent leur départ de la Cour pénale internationale (CPI), le Sénégal se fait remarquer

Les potentiels candidats aux différentes élections présidentielles en Afrique : victimes d’une machination politique

[GARD align= »center »] Souvent en Afrique, par manque d’arguments d’autorité pour défendre leurs projets de société ou par manque de culture

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*