Le Caire: 25 morts dans l’attentat à la bombe dans une église

[GARD align= »center »]

Au moins 25 personnes ont été tuées dimanche dans un attentat à la bombe à l’intérieur d’une église copte orthodoxe au Caire|©alarabiya

Au moins 25 personnes ont été tuées dimanche dans un attentat à la bombe à l’intérieur d’une église copte orthodoxe au Caire, a indiqué la télévision égyptienne d’Etat en citant le ministère de la Santé.

L’explosion a eu lieu en pleine célébration vers 10H00 (08H00 GMT) dans l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, contigüe de la cathédrale copte Saint-Marc, selon la même source.

Le bilan a progressivement augmenté de cinq à 20, puis 25 morts au minimum au fur et à mesure des opérations de secours sur le site.

Aucun mouvement n’a revendiqué dans l’immédiat cette explosion, qui a été entendue dans tout le quartier.

Les Coptes orthodoxes d’Egypte constituent la grande majorité de la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l’une des plus anciennes.

Faiblement représentés au gouvernement, les Coptes s’estiment tenus à l’écart de nombreux postes de la justice, des universités ou encore de la police.

La montée d’un islam rigoriste aggrave leur sentiment de marginalisation, surtout depuis la chute du président Hosni Moubarak le 11 février 2011, qui s’est traduite par une dégradation du climat sécuritaire et une visibilité accrue des islamistes.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
attentatchristianismeegyptereligion

[GARD align="center"]

Related Articles

Egypte: 18 morts dans la collision entre un bus scolaire et un camion

 [GARD align= »center »] Au moins 18 personnes, dont des lycéens, ont péri mercredi dans un carambolage provoqué par la collision d’un

Egypte: 22 cadres des Frères musulmans dont leur chef condamnés à mort

Des tribunaux égyptiens ont condamné à mort lundi 22 dirigeants et cadres des frères musulmans, dont leur guide suprême, Mohamed

Egypte: pro et anti-Morsi maintiennent la pression

L’atmosphère était tendue samedi matin au Caire, où les Frères imusulmans ont appelé à de nouvelles manifestations en soutien au

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*