Cameroun: acquittement de 2 homosexuels condamnés à 5 ans de prison

Cameroun: acquittement de 2 homosexuels condamnés à 5 ans de prison

Deux jeunes Camerounais, dont la condamnation à 5 ans de prison ferme en 2011 pour homosexualité avait suscité un vif émoi international, ont été acquittés lundi en appel, a appris l’AFP auprès de leur avocate.

 

Franky et Jonas ont été déclarés non coupables (d’homosexualité) lundi par la Cour d’appel du Centre à Yaoundé, a affirmé Me Saskia Ditisheim, présidente de l’ONG Avocat sans frontières-Suisse (ASF-Suisse) et avocate de ces jeunes Camerounais condamnés en première instance à 5 ans de prison ferme pour homosexualité, pratique interdite au Cameroun.

 

Je n’en reviens pas. Je salue le courage des juges, s’est enthousiasmée Me Ditisheim, alors que les acquittements dans ce genre d’affaires sont très rares au Cameroun.

 

Ils (Jonas et Franky) ne sont pas encore libres mais ils le seront, le temps de faire quelques formalités administratives, a assuré Me Ditisheim, soulignant que dès leur libération, ils doivent absolument être mis en sécurité, sinon ils vont être tués.

 

Dès à présent, la communauté internationale doit les aider en leur délivrant des visas pour qu’ils s’installent à l’étranger, a ajouté l’avocate.

 

Depuis quelques semaines, avocats d’homosexuels et homosexuels présumés sont la cible de menaces de morts récurrentes au Cameroun.

 

En novembre 2011, Jonas et Franky avaient été condamnés à la peine maximale prévue dans le cadre de la répression pénale des pratiques homosexuelles: 5 ans de prison ferme. En outre, ils s’étaient vu infliger une amende de 200.000 FCFA (300 euros), la plus lourde prévue pour les délits d’homosexualité.

 

Une troisième personne avait été condamnée en même temps que Jonas et Franky mais elle n’était pas présente lors du procès en première instance et ne figurait pas dans la procédure en appel.

 

 

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
acquittementCamerounhomosexuel

Related Articles

RDC: des combattants du M23 et leur chef entre les mains de l’armée ougandaise

Le chef militaire du M23, Sultani Makenga, ainsi que 1.500 combattants, soit le gros de cette rébellion de République démocratique

Centrafrique: le président Idriss Deby, réclame la fin de la transition et des élections avant fin 2015

Le président tchadien Idriss Deby, très influent en Centrafrique, a estimé lundi que la transition en cours dans ce pays

RDC: La situation au Katanga est au bord de la « catastrophe humanitaire » selon la Monusco

[GARD align= »center »] L’on tend dangereusement vers la catastrophe humanitaire avec la situation dans la province du Katanga, dans le sud-est

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*