Cameroun: le paludisme tue 100.000 personnes chaque année

Cameroun: le paludisme tue 100.000 personnes chaque année
Paludisme

Une mère et son enfant sous une moustiquaire
(Photo : AFP)

Le paludisme, maladie parasitaire transmise par les moustiques, tue environ 100.000 personnes par an au Cameroun, a indiqué jeudi le ministre de la Santé, André Mama Fouda, sur la radio d’Etat camerounaise.
« Nous frôlons les 100.000 décès dus au paludisme par an », a affirmé M. Mama Fouda lors d’une intervention consacrée à la résurgence de certaines maladies telles que le paludisme et la rage.

Parmi les cas de paludisme grave, « le taux de mortalité est de l’ordre de 20 à 25% », a-t-il détaillé. « Ce n’est pas un problème nouveau. Nous savons que le paludisme tue », a-t-il ajouté, précisant que le Cameroun était un pays « endémique au paludisme ».

« Nous notons depuis août plusieurs cas de paludisme graves dans la région de l’Extrême-Nord », a-t-il poursuivi. Selon des sources médicales citées par la radio et la télévision d’Etat, plus de 10.000 personnes atteintes de paludisme et près de « 600 décès » ont été enregistrés ces dernières semaines dans les hôpitaux de cette région.

En août 2011, le gouvernement camerounais avait lancé une campagne dénommée « K.O. Palu », censée permettre la distribution gratuite de près de neuf millions de moustiquaires contre le paludisme.

Début octobre, le groupe pharmaceutique britannique GSK a annoncé qu’il allait solliciter un premier feu vert scientifique européen pour un vaccin antipaludéen destiné aux enfants d’Afrique subsaharienne qui pourrait être commercialisé dès 2015, après des essais jugés « encourageants ».

Avec l’AFP


Tags assigned to this article:
Cameroun

Related Articles

Côte d’Ivoire : Phénomène des jeunes filles vivant en couple

[GARD align= »center »] Peine sorties de la puberté, qu’elles ont un enfant sous les bras avec toute une histoire. 20% des

Sénégal : Un père risque 10 ans de prison pour avoir engrossé deux fois sa fille

Incroyable mais vrai, un père de famille a abusé de ses deux filles et les a engrossées. L’homme qui est

Zimbabwe: un pasteur écope de 50 ans de prison pour avoir violé des fidèles

[GARD align= »center »] Un pasteur zimbabwéen qui a 11 femmes et 30 enfants a été condamné lundi à cinquante ans de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*