Le Cameroun de Paul Biya, un soutien inconditionnel à Israël

Le Cameroun de Paul Biya, un soutien inconditionnel à Israël

[GARD align= »center »]

Le président du Cameroun, Paul Biya

Le président du Cameroun, Paul Biya

Il y a quelques semaines, une délégation israélienne a été expulsée du sommet de l’Union africaine qui s’est tenue à Malabo, en Guinée équatoriale. Des messages de félicitations aux dirigeants africains ont afflué d’Amérique latine et d’Asie dans lesquels des leaders se sont réjouit de voir l’Afrique user de sa souveraineté.

Il est à rappeler que les textes régissant l’organisation de l’Union africaine sont hostiles aux pays colonisateurs. Or au-delà des apparences, il y a des pays africains, qui entretiennent des rapports très étroits avec Israël, au point, par exemple, de refuser de soutenir des résolutions onusiennes condamnant la politique d’Israël en Palestine.

C’est notamment le cas du Cameroun.

Depuis l’attentat qui a failli emporté le président Paul Biya, le 6 avril 1984, le chef de l’État camerounais, soupçonnant les réseaux français d’être impliqués dans cette action subversive, a pris ses distances de l’ancienne puissance coloniale pour se rapprocher des Israéliens. C’est un officier du Mossad (le service de renseignement israélien) à la retraite, le colonel Meir Meyoukhas, qui a officié jusqu’à la fin des années 1980 aux côtés du président Mobutu du Zaïre, qui va s’occuper de la garde présidentielle camerounaise. Plus tard, c’est un autre officier israélien, le colonel Abraham Avi Sivan, ancien attaché de défense à l’ambassade d’Israël au Cameroun, qui va créer le fameux BIR (bataillon d’intervention rapide).

[GARD align= »center »]

La garde du président Biya est assurée par un autre ancien colonel du Mossad, Maher Herez, celui-là même qui joua un rôle déterminant dans la libération d’otages français l’année dernière. J’ai entendu certains frères camerounais, soutenant leur président, dire qu’il s’agit d’anciens officiers payés et dépendant totalement du Cameroun. Je sais qu’ils aiment leur pays et leur président mais ils se trompent. Tous ces anciens officiers israéliens entretiennent des rapports très étroits avec le Mossad. Et le président Biya lui-même est un « inconditionnel » d’Israël, et a longtemps été sous l’influence du rabbin Léon Ashkenazi, qui l’a initié à la Kabale.

Pour ceux des Camerounais, qui doutent de la dépendance politique de leur pays vis-à-vis d’Israël, je rappelle que le Cameroun est l’un des rares pays africains à voter contre les projets de résolutions condamnant la politique barbare de l’État sioniste vis-à-vis de la Palestine, à défaut de s’abstenir comme le 29 novembre 2012, lors du vote sur l’entrée de la Palestine à l’ONU en tant qu’État observateur. C’est aussi ça le paradoxe africain. On crie ne pas vouloir d’Israël dans nos affaires alors que certains confient leur sécurité à cette même entité sioniste.

[sws_widget_9]

Les présidents Mobutu et Laurent Gbagbo l’ont fait en leur temps et en ont payé le prix. On ne s’associe pas au diable, même quand il déclare agir pour le compte du bon Dieu. En tout cas, nos dirigeants sont simplement « merveilleux ».

[GARD align= »center »]

Patrick Mbeko
Auteur et analyste des questions géopolitiques

[wp_ad_camp_4]

Patrick Mbeko

Patrick Mbeko

L'analyste des questions géopolitiques.


Tags assigned to this article:
CamerounIsraëlonupalestinePaul Biya

Related Articles

Président, les Congolais ne sont pas de moutons !

[GARD align= »center »] Le président de la République Démocratique du Congo s’est adressé à la Nation, le 15 décembre dernier à

Etre un Chef d'Etat en Afrique

Par Calixthe Beyala Etre un Chef d’Etat en Afrique, n’est point une sinécure, à moins d’être un homme sans coeur, un

Combien l’Afrique est immunodéficiente!

 [GARD align= »center »] Après un semblant d’accalmie, revoilà la machine médiatique qui, affolée, relance la course à l’information sur le virus

12c ommentaires

Espace commentaire
  1. bissaholoken (@bissaholoken)
    bissaholoken (@bissaholoken) 13 juillet, 2014, 17:08

    Israel a le droit de defendre son peuple et son territoire et tout etat de le soutenir dans sa securite.

    Répondre à ce commentaire
    • kaolo
      kaolo 13 juillet, 2014, 19:51

      Tu ne sais mm pas de quoi tu parles. A titre de rappel c’est le peuple juif qui est venu occupé les terres palestiniennes des arabes. Et aujourd’hui ils ne veulent pas de la religion arabes. Ils massacrent des femmes et des enfants . C’est parce que c’est eux qui dirigent le monde. Hitler avait vu le mal que ce peuple pouvait faire . Informe toi encore bien avant d’avancer des âneries.

      Répondre à ce commentaire
      • Dodo KAYEMBE
        Dodo KAYEMBE 17 juillet, 2014, 06:09

        Mon frère, avec amour, je constate que vous ne connaissez pas l’histoire de l’humanité. La terre cananéenne avait été attribué à Abraham et à sa postérité donc à Isaac bien longtemps. Et les descendants de Jacob l’ont occuper. C’est à partir du règne de Salmananasar l’Assyrien que l’émigration forcer des Israélites a commencé. l’immigration, forcer aussi, a commencé après la recréation de l’Etat Israélien. Alors à qui appartient cette terre ?

        Répondre à ce commentaire
        • roger
          roger 21 décembre, 2014, 18:25

          Cette terre en realite appartient aux Indiens d’Amerique qui ont ete génocidés par les enfants de Abraham.et pendant que Moise était sur la colinne et que Sadam Hussein se faisait pendre;Moshe Dayan et Benayim Natayiu s’emparaient du Liban et surtout du Cameroun avec le Géneral Israélien.c’est pourquoi cette terre appartient aux sioux et apaches d,Amerique du Nord .COMPRENDO?????

          Répondre à ce commentaire
  2. Michel Abega
    Michel Abega 14 juillet, 2014, 11:34

    C’est ça même, mon cher ami…En d’autres termes, Hitler a eu raison de faire mourir des millions de Juifs qui certainement n’avaient aucune aspiration à l’oxygène que partagent tous les êtres humains pour vivre. Dans les temps présents, pour faire plus actualité, seule la mort du petit Palestinien massacré par les extrémistes juifs devrait donc être dénoncée, et celle des trois petits juifs massacrés applaudi, à lire entre vos lignes. De grâce, sachant savoir raison garder, en condamnant les extrémismes de tous les bords, Juifs ou Palestiniens. Nul n’a le droit de prendre la vie d’un être humain, fut-il Palestinien ou Juif. Vous savez quoi? Les ânes à qui on reproche de ne pas être informés ne sont pas nécessairement ceux qu l’on croit. Sans polémique surtout!

    Répondre à ce commentaire
  3. Michel Abega
    Michel Abega 14 juillet, 2014, 11:37

    Sorry! je voulais écrire: applaudie.

    Répondre à ce commentaire
  4. Alex
    Alex 14 juillet, 2014, 11:45

    je soutiens mon president dans cette demarche. Nous sommes un pays independant et libre d’etablir nos cooperations avec les nations que nous voulons. Dans le cas echeant, je me felicite de l’attitude de mon president.

    Répondre à ce commentaire
  5. jules
    jules 14 juillet, 2014, 12:05

    ces’t Dieu qui les a donne la tere de que tu palle mr kaolo,pas un l’mme comme toi. informe toi au si dan la bible ki ki ki ki ki ki

    Répondre à ce commentaire
  6. Mama Africa
    Mama Africa 15 juillet, 2014, 08:30

    Laisse le bon Dieu de côté!!! Tes ancêtres croyaient au dieu d’abraham ??? Réfléchis un peu et sors de l’esclavage . Il est dans ta tête. Non à Israel, le peuple élu de dieu. Ce dieu ne te connaît pas, laisse le tranquille et va cultiver du manioc pour envoyer tes enfants s’affranchir à l’école et se faire une place au soleil au lieu de prier bêtement.Etudie la géopolitique et tu comprendras.Tu vois ce qu’ils font à Dieudonné à Paris en ce moment? Non à Israel!!!

    Répondre à ce commentaire
  7. patrice
    patrice 17 juillet, 2014, 14:36

    c’est extraordinaire de voir comment les gens refusent de voir. S’il est établi que la Bible est un livre historique dans lequel plusieurs histoires s’avèrent établies sur les peuples et les civilisations, il est déconcertant d’entendre les gens dire qu’Israël annexe le pays des palestinien. Car dans la bible, ce bout de terre appartient à Israël. Bien plus, Israël n’a jamais demandé l’extermination de son voisin, juste qu’ils s’accordent sur leurs frontière communes. Paul Biya en soutenant Israël a compris que « je bénirai ceux qui te bénissent et je maudirai ceux qui te maudissent ».

    Répondre à ce commentaire
  8. herve
    herve 23 août, 2014, 12:11

    très enrichissant le commentaire mes chère frère et sœur

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*