Cameroun/Albatros: l’ex-secrétaire général de la présidence partiellement acquitté de détournement

Cameroun/Albatros: l’ex-secrétaire général de la présidence partiellement acquitté de détournement

Jean-Marie Atangana Mebara, ancien ministre camerounais. UN Photo/Devra Berkowitz

L’ex-secrétaire général de la présidence camerounaise Jean-Marie Atangana Mebara, écroué depuis 2008, a été acquitté jeudi soir de trois des chefs d’accusation dans le scandale de l’Albatros d’achat-location d’un avion présidentiel mais d’autres accusations sont encore en cours d’instruction, a constaté un journaliste de l’AFP à l’audience.

Le tribunal de grande instance de Mfoundi (Yaoundé) a déclaré M. Mebara, également ancien ministre, non coupable de tentative de détournement en coaction de 31 millions de dollars US et non coupable de complicité de détournement de la somme d’environ 121,6 millions de FCFA ( 185.000 euros) pour faits non établis. Il est aussi déclaré non coupable des faits de complicité de détournement d’une somme d’1,5 milliard de FCFA (2,3 millions d’euros) pour le paiement partiel des arriérés de location d’avions exploités par la défunte compagnie aérienne Cameroon Airlines (Camair).

M. Atangana Mebara pourrait toutefois rester en détention préventive, l’instruction de deux autres chefs d’accusation contre lui, dont un directement lié au scandale de l’Albatros, étant toujours en cours, selon son avocat Me Claude Assira. La durée légale maximale de 18 mois de détention préventive est dépassée, a rappelé son avocat.

C’est la première fois qu’un ancien ministre écroué dans le cadre de l’opération Epervier de lutte contre la corruption est acquitté.

Dans le même procès, deux autres accusés, Otélé Essomba, responsable d’entreprise, et Joseph Kevin Walls, patron de société, ont été également acquittés. Les trois étaient poursuivis dans le cadre de l’opération d’acquisition d’un avion présidentiel pour les déplacements du président Paul Biya lancée en 2001.

Un ex-ambassadeur du Cameroun aux Etats-Unis, Jérôme Medounga, a été en revanche reconnu coupable du détournement de la somme de 121,6 millions de FCFA dans le cadre de la même affaire et condamné à dix ans de prison.

©AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
3desCamerounchefsd'accusationMebara

Related Articles

Bénin : Les griffes de Boni Yayi contre la marche de l’opposition

[dropcap font= »georgia »]P[/dropcap]our dire non au projet de révision de la constitution émis par Yayi Boni, l’opposition politique béninoise réunie sous

ADO: le président qui aime les voyages en France

Francophile? Plutôtfrancomaniaque,  serait-on tenté de forger ce mot pour qualifier le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara. Tant ses visites officielles

Côte d’Ivoire: la crise au sein de l’UMP est finie, selon Jean-François Copé

Le Secrétaire général de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), Jean-François Copé a mis à profit sa visite en Côte

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*