Campagne de Sarkozy en 2007: de l’argent libyen passé en Suisse

Campagne de Sarkozy en 2007: de l’argent libyen passé en Suisse

Un proche de Saïf al-Islam Kadhafi, le fils de Mouammar Kadhafi, a détaillé le circuit bancaire utilisé par le régime libyen pour supposément financer en 2007 la campagne électorale de Nicolas Sarkozy. Selon lui, des sommes ont transité par des comptes bancaires en Suisse notamment.

Mohammed Ismail, ex-directeur de cabinet de Saïf al-Islam Kadhafi, affirme « qu’une partie des fonds a transité par la North Africa Commercial Bank (NACB), à Beyrouth. Et, à partir de là, vers un compte bancaire en Allemagne relié à Ziad (Takieddine, ndlr); d’autres montants ont été canalisés par l’entremise de comptes bancaires au Panama et en Suisse ». M. Ismail, qui vit actuellement dans la clandestinité, a adressé un courriel au site d’informations français Mediapart.

L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine était à cette époque-là l’intermédiaire dans de nombreux contrats de ventes d’armement à des pays du Moyen-Orient.

Il y a un an, M. Ismail, cet ancien homme clé du régime de Kadhafi avait déjà transmis à Mediapart la retranscription du premier échange téléphonique officiel entre Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi, une fois le premier élu président de la République.

Autre témoignage

Mediapart a également diffusé jeudi une vidéo où un ex-conseiller diplomatique de Mouammar Kadhafi affirme là encore que Tripoli a bel et bien pris part au financement de la campagne de Nicolas Sarkozy.

« Même Kadhafi m’a dit à moi, verbalement, que la Libye avait versé une vingtaine de millions de dollars », affirme ainsi Moftah Missouri, également interprète personnel de l’ancien raïs libyen. Cet entretien a été rediffusé jeudi soir dans l’émission « Complément d’Enquête » sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Par la suite, Me Bechir Essid, l’avocat tunisien de l’ex-Premier ministre libyen al-Baghdadi al-Mahmoudi, actuellement emprisonné en Tunisie, avait enfoncé le clou, évoquant quelque 50 millions d’euros.

Le parquet de Paris a ouvert en avril dernier une information judiciaire sur les allégations de Ziad Takieddine, qui explique lui aussi avoir des preuves du financement par la Libye de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

(Avec ats)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
kadhafilybiesarkozy

Related Articles

France : Edouard Philippe nommé premier ministre d’Emmanuel Macron

[GARD align= »center »] Le premier ministre désigné par Emmanuel Macron est Edouard Philippe, le député-maire Les Républicains du Havre. Alors que l’équipe

Italie: une élue de la Ligue du Nord appelle à «violer» la ministre italo-congolaise

Une élue locale du parti anti-immigrés et régionaliste de la Ligue du Nord a appelé jeudi à violer la ministre

La justice du Malawi autorise Madonna à adopter deux jumelles

[GARD align= »center »] Madonna avait déjà adopté un garçon en 2006 et une fille en 2009 originaires de ce pays d’Afrique