CAN 2013: Le Burkina a rendez-vous avec l’histoire

CAN 2013: Le Burkina a rendez-vous avec l’histoire

La 29e édition de la CAN 2013 connaîtra son épilogue ce dimanche avec la finale qui mettra aux prises le Nigeria et le Burkina-Faso.

Le Nigeria se présente dans les meilleures conditions pour cette ultime étape du tournoi qui pourrait lui donner un troisième sacre continental dont le dernier remonte à 1994. Dix neuf ans déjà que les Super Eagles vivent cette disette!

Ce dimanche, Obi Mikel et ses coéquipiers iront au combat avec un énorme capital confiance. La victoire sur la Côte d’Ivoire annoncée comme la favorite de cette compétition et surtout la déculottée infligée au Mali lors des demi finales, sont un réel substrat psychologique sur lequel le Nigeria va surfer pour se coltiner un autre trophée.

Les protégés de Stephen Keshi devront toutefois répondre au défi physique des Etalons du Burkina Faso qui ont surpris le Ghana par leur hargne et leur solidarité.

Comme depuis le début de la compétition, le sélectionneur du Nigeria devrait proposer un plan de jeu qui se décline en un 4-4-2 classique avec Emmanuel Emenike et Ideye Brown sur le front de l’attaque ; Obi Mikel dans un rôle d’électron libre dans l’entrejeu, sera à la baguette pour mettre les attaquants sur orbite.

Le milieu de terrain de Chelsea pense d’ailleurs qu’il est grand temps de ramener le trophée au Nigeria. « Ce sera une belle partie qu’on va aborder avec humilité. On est décidé à ramener la coupe au bercail pour faire plaisir à nos supporters ».

« On a notre chance ! »

Le Burkina Faso va retrouver le fer de lance de son attaque, Jonathan Pitroipa dont la suspension a été levée par la CAF. L’arbitre tunisien des quarts de finale conte le Ghana l’ayant injustement exclu.

Invité surprise à ce stade de la compétition, le Burkina Faso a fait montre d’un solide mental tout au long de cette CAN. Jamais abattus, les Etalons ont su surmonter différents écueils, fussent-ils dans le jeu ou sur des décisions discutables des arbitres.

Les poulains du Belge Paul Put, n’ont rien à perdre dans cette finale. Ils l’aborderont avec leur approche de jeu faite d’une alternance de jeu court et long et d’une tonicité impressionnante.

Le Burkina-Faso a dû passer par deux prolongations face au Togo et au Ghana pour se frayer la voie vers la finale. Les coéquipiers de Charles Kabore, auront-ils la même fraicheur physique face à d’autres monstres du jeu physique que constitue le Nigeria ? Difficile à dire.

De toutes les façons, les coéquipiers de Jonathan Pitroipa sont gonflés à bloc et décidés à faire bégayer les analystes qui donnent le Nigeria favori. « C’est une bonne équipe du Nigeria, mais, nous avons notre chance qu’on va essayer de saisir, ce sera un bon match », explique Pitroipa.

Alain Traore, le virevoltant attaquant burkinabè blessé lors de du match contre la Zambie et obligé de regagner son club en France, est annoncé ce dimanche à Johannesbourg pour soutenir ses camarades qui sont à 90 minutes d’une page glorieuse de l’histoire du football du pays des hommes intègres !

Nigeria-Burkina Faso, une finale inédite, à suivre ce dimanche sur Oeil d’Afrique.

Source: BBC


Tags assigned to this article:
CAN 2013finale

Related Articles

La Mauritanie a remis à la Libye al-Senoussi, ex-chef du renseignement de Kadhafi

La Mauritanie a remis aux autorités libyennes Abdallah al-Senoussi, ex-chef des services de renseignement du régime de Mouammar Kadhafi recherché

Nelson Mandela va retourner à Qunu dans sa province natale

JOHANNESBURG – L’ancien président sud-africain Nelson Mandela va regagner mardi sa maison de Qunu, dans sa province natale du Cap

« L’actualité africaine en 5 titres » du 30 novembre 2016

[GARD align= »center »] Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français Kigali a ouvert mardi une enquête sur le rôle

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*