CAN-2015 : la Tunisie saisit le TAS après les sanctions de la CAF

CAN-2015 : la Tunisie saisit le TAS après les sanctions de la CAF
Wadie Jary

Le président de la Fédération tunisienne de football (FTF) Wadie Jary lors d’une conférence de presse suite aux sanctions imposées par la Confédération africaine de football (CAF) lors de la CAN, le 6 février 2015 à Tunis|AFP

La Fédération tunisienne de football (FTF) a déposé un recours auprès du Tribunal arbitral du sport contre les sanctions imposées par la Confédération africaine de football (CAF) lors de la CAN-2015, a annoncé jeudi le TAS.

« La déclaration d’appel de la FTF est accompagnée d’une requête d’effet suspensif », a précisé le TAS.

La Tunisie avait accusé la CAF de partialité après avoir été éliminée en quarts de finale de la CAN-2015 sur un penalty inexistant en faveur du pays-hôte, la Guinée-équatoriale (2-1 a.p.).

Le président de la FTF Wadie Jary avait de son côté démissionné de la Commission d’organisation de la CAN au sein de la CAF, pour signifier son mécontentement.

La Confédération africaine a ensuite suspendu M. Jary de toutes ses activités au sein de l’instance et celle-ci a donné à la Fédération tunisienne jusqu’au 31 mars 2015 pour présenter des excuses sous peine de disqualification de la CAN-2017.

L’arbitre fautif de ce match, le Mauritien Seechurn Rajindrapasard, a été suspendu six mois par la CAF le 3 février.

AFP


Tags assigned to this article:
tunisie

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

M’Vila dérape encore

Yann M’Vila passé la nuit de lundi à mardi en garde à vue. Libéré peu avant midi, le milieu de

Football: John Terry (Chelsea) suspendu pour quatre matches pour insultes racistes contre Ferdinand

LONDRES (Sipa) — Le défenseur de Chelsea John Terry est suspendu pour quatre matches pour avoir proféré des insultes racistes

Tunisie: la famille d’un opposant assassiné accuse le parti islamiste au pouvoir

La famille de Mohamed Brahmi, le député d’opposition assassiné par balles jeudi à Tunis a accusé le parti islamiste au

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*