CAN-2019 : La RDC, candidate molle à l’organisation

CAN-2019 : La RDC, candidate molle à l’organisation

[GARD align= »center »]

RDC

Reuters | Archives

La Coupe d’Afrique des Nations 2015 se dispute au Maroc et celle de 2017 en Libye ou dans le cas échéant en Algérie. En revanche, l’organisation de l’édition de 2019 est encore en compétition. Parmi les pays candidats à l’organisation de cette phase finale de la CAN, se retrouve la RDC, mais sa candidature est moins dynamique.

La République démocratique du Congo est candidate à l’organisation de la CAN 2019. Seul bémol, le pays n’est plus tellement actif et a semblé baisser les bras dans les lobbyings. Il n’a pas retiré sa candidature à l’organisation de la CAN 2019 comme certaines informations l’ont fait croire. En effet, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Baudouin Banza Mukalayi, a confié à Radio Okapi que la RDC était toujours en course.

«Nous avons demandé à la Fecofa de mettre beaucoup plus d’accents sur les préparatifs de la CAN U-23 de 2015 pour que ça soit bien préparée. Ce qui va nous permettre de briguer valablement la Can 2019 ou 2022. Ce n’est donc pas un retrait mais plutôt un ralentissement car par moments, il ne faut pas suivre deux lièvres à la fois», a expliqué le ministre des Sports.

[GARD align= »center »]

Selon le ministre, la stratégie de conquête de l’organisation de la CAN 2019 a changé et la RDC devait au préalable réussir l’organisation d’une compétition africaine de football mineure avant de se voir céder l’organisation d’une compétition de grande ampleur du genre Can 2019.

Ce changement de stratégie par la RDC est dû au fait que le pays n’a jamais organisé une compétition continentale en football. Ainsi, le ministre congolais estime qu’il y a lieu de réussir d’abord l’organisation de la Can U-23 en 2015. Il s’agit de profiter de la Can-U23 pour prouver à la Caf qu’elle est capable d’organiser également les grandes compétitions continentales de football.

Pour ce faire, le ministre annonce que son pays est prêt pour l’organisation de la Can U-23. «Nous avons retenu le site de Kinshasa, où il y a les stades des Martyrs et Tata Raphaël. Il y aura également des stades des entraînements tels que le terrain de la Fecofa, le stade Cardinal Malula, le stade Vélodrome et d’autres que nous apprêtons à réfectionner dans les jours à venir», a déclaré Baudouin Banza Mukalayi qui a ajouté que les infrastructures qui vont accueillir la Can U-23 permettront à la RDC de briguer valablement la 32è édition de la Can 2019.

[GARD align= »center »]

Ainsi, la RDC accueillera en décembre un groupe d’experts de la Caf et un expert de la Fédération internationale de football association (Fifa) pour inspecter les infrastructures qui vont accueillir la CAN  des moins de 23 ans.

©Oeildafrique.com

[wp_ad_camp_4]


Tags assigned to this article:
CAN 2019RDC

Related Articles

Enfants des rues à Kinshasa: l’incroyable histoire de « Petit Leader »

[GARD align= »center »] A Kinshasa, la rue leur appartient. Chaque jour, dans la capitale congolaise, grouillent des enfants désœuvrés. Zoom sur

Yann M’Vila cité dans une affaire de prostitution de mineure

PROSTITUTION – Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour sollicitation de prostitution de mineure dans laquelle apparaît

Hervé Renard: « J’avais tout fait pour avoir Didier Drogba avec nous mais je n’avais pas réussi. »

Invité ce dimanche sur le plateau de l’émission Canal Football Club, de la chaine française Canal Plus, le sélectionneur de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*