Le Canada annonce un prêt d’environ 33 milliards Fcfa en appui au Plan Sénégal émergent

[GARD align= »center »]

Image d’archive - La ville de Dakar |© DR

Image d’archive – La ville de Dakar |© DR

La ministre canadienne du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, a annoncé à Dakar, une allocation de 32,75 milliards Fcfa (environ 49,45 millions d’euros) sous forme de prêt au Sénégal pour le projet d’émergence du pays dénommé « Plan Sénégal émergent (PSE)», dans le cadre de la revue annuelle du programme bilatéral de coopération entre les deux pays.

Selon Mme Bibeau, ces fonds ont été accordés pour accompagner le Plan Sénégal Emergent et soutenir un programme d’assistance technique.

Le financement sera consenti à « trois domaines prioritaires que sont les enfants et les jeunes, la sécurité alimentaire, et la promotion d’une croissance économique et durable », a-t-elle indiqué.

Le Sénégal a décidé d’adopter un nouveau modèle de développement pour  accélérer sa  marche  vers  l’émergence. Cette  stratégie,  dénommée  Plan  Sénégal Émergent  (PSE), constitue  le  référentiel  de  la  politique  économique  et  sociale sur  le moyen et le long termes.

Ce plan vise à relever durablement le  potentiel de croissance, stimuler la créativité et l’initiative privée afin de satisfaire la forte aspiration des populations à un mieux être.

Quelque 22,74 milliards Fcfa devraient être consacrés à la mise en œuvre du PSE sur une période de cinq ans tandis que 9 milliards Fcfa sont prévus pour le programme d’assistance technique, incluant le renforcement de la bonne gouvernance et des capacités des institutions du pays.

Cet appui financier devrait en outre permettre de doter la Cour des comptes du Sénégal de ressources humaines accrues « afin de renforcer sa capacité à effectuer des audits externes », a ajouté la ministre canadienne.

« Le Canada est très présent au Sénégal, un partenaire que nous apprécions, et nous comptons soutenir des projets d’éducation, surtout des jeunes filles », a-t-elle poursuivi.

Le président Macky Sall est attendu à Montréal le 15 septembre 2016 à l’invitation du Premier ministre canadien, Justin Trudeau.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
CANADAsénégal

[fbcomments]

Related Articles

Déçu par le pétrole, le Nigeria renoue avec l’agriculture

[GARD align= »center »] Avec ses comptes au plus bas et ses devises étrangères envolées avec la chute du prix du pétrole,

Niger : La BIA s’attaque aux mauvais payeurs

Dans ce qui est communément appelé l’affaire du  »scandale BIA Niger », premier établissement historique du pays et deuxième sur la

Le Burkina au 183e rang de l’Indice de développement humain 2012

Le Burkina Faso occupe la 183e place sur 187 pays, dans le classement 2012 de l’Indice de développement humain (IDH)

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*