Cap-Vert: Manuel Silva, suspect-clé de la fusillade ayant fait 11 morts

[GARD align= »center »]

La police devant l'ambassade espagnole de Praia, la capitale du Cap-Vert, le 26 avril. Crédits : STRINGER / REUTERS

La police devant l’ambassade espagnole de Praia, la capitale du Cap-Vert, le 26 avril. Crédits : STRINGER / REUTERS

Les forces de sécurité du Cap-Vert sont mobilisées pour retrouver Manuel Silva, suspect-clé de la fusillade de Monte Tchota ayant fait 11 morts dont deux Espagnols. La famille du suspect s’est rendue à la police pour y subir des interrogations.

C’est un jeune soldat de 22 ans. Il s’appelle Manuel Silva, mieux connu comme Anthony. Pour des mesures de sécurité, les membres de sa famille se sont présentés au Poste de police de Palmarejo où ils ont été entendus.

Selon la radiotélévision cap-verdienne qui a diffusé ce mercredi la photo du présumé meutrier, la famille de Manuel Silva a collaboré avec la police pour fournir un des AKM utilisé par le soldat, une arme qu’il avait gardé au domicile familial. La police a également obtenu un rapport sur les appels entrants effectués par le soldat. Le document révèle que Anthony a été payé pour commettre le crime.

Une situation que l’oncle Diamantino Silva regrette indiquant que son neveu était une personne calme.

L’enquête se poursuit pour connaîte le motif qui a poussé le suspect militaire à tuer, mardi soir, huit de ses collègues et trois civils, dont deux Espagnols et un Cap-Verdien qui effectuaient des travaux d’entretien dans le centre de télécommuncations à Monte Tchota tout près de Praia, la capitale du Cap-Vert.

Le ministre Cap-verdien de l’Intérieur, Paulo Rocha, exclut déjà une fusillade liée au trafic de drogue ou au terrorisme .

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Cap VertManuel Silva

[fbcomments]

Related Articles

Ebola: le Sénégal ouvre un corridor humanitaire pour acheminer de l’aide

 [GARD align= »center »] Le Sénégal a ouvert un corridor humanitaire aérien pour permettre d’acheminer de l’aide dans les trois pays les

Boko Haram revendique l’attaque de Baga, les pays voisins du Nigeria menacés

Boko Haram a revendiqué mardi soir la sanglante attaque de la ville de Baga, alors que le Nigeria et ses

A Dakar, des étudiants déférés au Parquet pour avoir lancé des pierres au Président

Des étudiants qui avaient jeté des pierres au Président Macky Sall et aux forces de l’ordre, lors d’une visite officielle

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*