Cedeao : le nouveau président de la Commission, Marcel De Souza, prête serment

[GARD align= »center »]

Marcel Alain De Souza

Le nouveau président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Béninois Marcel Alain De Souza, a prêté serment samedi à Dakar (Sénégal)

Le nouveau président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Béninois Marcel Alain De Souza, a prêté serment samedi à Dakar (Sénégal), lors de la 49ème session extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation régionale.

M. De Souza, qui est officiellement entré en fonction le 8 avril 2016 au siège de l’institution à Abuja, au Nigéria, a été investi comme président de la Commission de la Cedeao, la plus grande organisation sous régionale en Afrique de l’Ouest.

Il a dit prendre la tête de la Commission à « une période critique et charnière » de la vie de l’organisation « qui vient de boucler 41 ans d’existence, le 28 mai 2016 avec des avancées significatives et visibles certes mais également avec des défis multiples et multiformes ».

La sous-région ouest-africaine fait face à une menace terroriste et la Cedeao devra s’y investir pour contrer ce fléau qui pourrait compromettre les acquis économiques des pays membres.

En prenant fonction, M. De Souza, a assuré travailler à l’application des dispositions visant l’intégration communautaire afin que l’organisation ait les ressources nécessaires pour faire face aux défis d’ordre économique ou sécuritaire.

Les 15 Etats membres de la Cedeao restent tributaires de l’exportation des matières premières. « Face à cette situation, j’ai engagé, avec l’adhésion de tous les commissaires et des chefs d’institution de la CEDEAO, un plan d’austérité pour le redressement de la trésorerie et la rationalisation des dépenses », a-t-il poursuivi.

La « rationalisation » des programmes « prend en compte la maîtrise des charges, l’amélioration de la structure de gouvernance et de gestion et l’amélioration nette et progressive de l’image de marque de la CEDEAO », a-t-il dit.

La Cedeao comprend : le Mali, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Togo, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Niger, Nigéria, la Sierra Leone, le Cap-Vert.

Erick de Baru

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
CEDEAOMarcel De Souza

[fbcomments]

Related Articles

Les Etats d’Afrique-Amérique latine croient en une nouvelle ère pour les pays du sud

A l’image de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, qui affirme croire en une nouvelle ère pour les pays du Sud,

Mali : 13.000 fonctionnaires fictifs ont touché 30 milliards FCFA (officiel)

[GARD align= »center »] Quelque 13.000 fonctionnaires fictifs découverts sur la masse salariale de l’État malien, ont « coûté 30 milliards de FCFA

Les articles les plus lus de la semaine sur Oeil d’Afrique

L’actualité de la semaine revu pour vous en 10 articles. Voici ce que nous vous proposons; une sélection de nos articles qui ont retenus

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*