Centrafrique : Des affrontements signalés entre les anti-balaka et les soldats français

Centrafrique : Des affrontements signalés entre les anti-balaka et les soldats français

[GARD align= »center »]

Anti-balaka En RCA

Des membres d’un groupe « Anti-Balaka » (AP)

Les anti-balaka ont commencé par affronter les soldats de la force française en Centrafrique. A plusieurs reprises ces derniers jours, les combattants anti-balaka se sont opposés aux soldats français de la force Sangaris dans la capitale Bangui, dans les régions de Bosembélé et de Bouar à l’ouest du pays.

C’est ce qu’a indiqué jeudi à Paris le porte-parole de l’état-major des armées Françaises. « Nous avons noté une forme de raidissement des anti-balaka (…) Clairement nous les gênons et ils commencent à réagir parce qu’ils perdent pied à certains endroits », a affirmé le porte-parole de le colonel Gilles Jaron.

Les affrontements récurrents avec des miliciens anti-balaka ont eu lieu dans les quartiers nord de la capitale Bangui et sur l’axe routier dans les régions de Bosembélé et de Bouar à l’ouest du pays.
Les miliciens anti-balaka tentent régulièrement d’installer des check-points sur les différents axes pour racketter les convois ou faire pression sur la population, des barrages improvisés qui sont retirés par les soldats français en patrouille. Cette situation qui donne souvent lieu à des échanges de tirs.

[GARD align= »center »]

Les anti-balaka, majoritairement chrétiens sont hostiles aux rebelles séléka (majoritairement musulmans) qui ont renversé le régime du président François Bozizé. Ils mènent des raids contre les populations musulmanes, ce qui donne lieu à des affrontements interreligieux très meurtriers. Ces violences et des exactions perpétrées ont emmené plusieurs communautés musulmanes à furent la RCA.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
Anti-BalakaCentrafriquesoldats français

Related Articles

RDC: Mgr Ambongo invite la France à faire pression pour le départ de Kabila en 2016

Le président de la commission Justice et Paix de l’épiscopat de la RDC en visite en Europe sollicite l’intervention des

Elvis Tsalissan Okombi : « A l’étranger, c’est toujours le « Sassou dictateur », mais… »

[GARD align= »center »] Farouche défenseur du changement de Constitution au Congo Brazzaville en 2015, Digne Elvis Tsalissan Okombi est désormais le

Gabon: mort à l’entraînement de l’ancien international Moïse Brou Apanga

[GARD align= »center »] L’ex-défenseur du Gabon passé par le Stade de Brest, Moïse Brou Apanga, est mort mercredi à l’âge de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*