Centrafrique: encore des accusations de viol contre des Casques bleus

Centrafrique: encore des accusations de viol contre des Casques bleus
Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Trois jeunes femmes (dont une mineure) auraient été victimes de viol par des membres de la Force de la MINUSCA, a indiqué mercredi la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies pour la République centrafricaine, Diane Corner.

De nouvelles accusations de viol en Centrafrique. Trois Casques bleus ont été mis en cause dans trois nouveaux cas de viols en Centrafrique, selon Diane Corner, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies pour la République centrafricaine.

Ces nouveaux cas commis sur trois femmes dont une mineure, surviennent une semaine après le renvoi pour des faits similaires du Général Babacar Gaye, chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

La Représentante spéciale adjointe a précisé que la Mission en a été informée le 12 aout 2015, mais toutefois, la nationalité de Casques bleus mis en cause n’a pas été révélée.  

Amnesty International a révélé les 2 et 3 août, qu’au cours d’une opération, des membres de la force de maintien de la paix des Nations unies en République centrafricaine auraient violé une fillette de 12 ans et tué un adolescent et son père lors d’une opération à Bangui. Ces accusations portées contre la Mission des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA), chargée du maintien de la paix dans le pays après deux ans de violences interreligieuses, interviennent alors que la justice française enquête sur des soupçons de viol de mineurs par des soldats français en République centrafricaine, commis en 2013 et 2014.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon avait laissé éclater sa colère, après avoir appris les accusations d’abus sexuels formulées contre les casques bleus en Centrafrique.  

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Casques bleusCentrafrique

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Congo : les évêques demandent la libération des prisonniers politiques

[GARD align= »center »] Au Congo-Brazzaville, la Conférence Episcopale vient de clôturer sa 45ème Assemblée plénière. A la fin des travaux, les

Centrafrique : Les autorités donnent une carte blanche à la CPI saisie pour enquêter sur les tueries

[GARD align= »center »] La ministre centrafricaine de la justice, Garde des Sceaux, Mme Gaudeuille a annoncé mardi que son gouvernement a

Brazzaville: des citadins se plaignent de la qualité de l’eau de la S.N.D.E

Dans un reportage télévisé diffusé par la chaîne de télévision privée E.s.t.v (Equateur service télévision), le week-end dernier, des citadins

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*