Centrafrique : François Bozizé persona non grata au Cameroun et expulsé du pays

Centrafrique : François Bozizé persona non grata au Cameroun et expulsé du pays

[GARD align= »center »]

l’ancien président de la Centrafrique, François Bozizé

L’ancien président de la Centrafrique, François Bozizé

Les autorités camerounaises viennent d’expulser l’ancien président de la Centrafrique, François Bozizé, qui était revenu récemment au Cameroun au mois de janvier. En effet, François Bozizé arrivé au Cameroun le 14 janvier à l’aéroport international de Douala avait pris la route jusqu’à Yaoundé, où il a été logé dans une villa des hôtes dans la capitale camerounaise.

Aussitôt, les autorités camerounaises ont renforcé les mesures de sécurité autour de sa résidence au quartier Golf, non loin du Palais présidentiel à Etoudi. Des proches de l’ancien président ont plusieurs fois rendu visite à M. Bozizé dans ce quartier.

La décision d’expulsion de François Bozizé a été prise à la suite d’une activité politique qu’il n’aurait pas dû faire. En effet, durant son séjour camerounais, l’ex président centrafricain chassé du pouvoir le 24 mars 2013 par une coalition de rebelles au nom de la SELEKA, se serait notamment rendu dans la localité de Garoua-Boulai (Est) à la frontière avec la Centrafrique, où des impacts de balle sont tombés dans la cité suite à un affrontement en territoire centrafricain entre les ex Séleka et les Anti-Balaka, sans faire de victimes au Cameroun.

[GARD align= »center »]

Les autorités camerounaises n’ont pas vraisemblablement apprécié cette attitude. Ainsi, François Bozizé a été prié de quitter le pays. Des mesures ont été prises pour l’accompagner avec tout le respect dû à la frontière du pays.

L’on ne sait pas encore dans quel pays se trouve François Bozizé. Les autorités camerounaises n’ont pas voulu donner cette information.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
CamerounCentrafriqueFrançois Bozizé

Related Articles

Refus de visa: Les étudiants manifestent devant L’ambassade de La France à Dakar

Un avertissement au consulat français du Sénégal ! L’Ambassade de la France au Sénégal a été prise d’assaut cette matinée

RDC : six militaires des FARDC et un FDLR tués dans une embuscade au Nord-Kivu

Des hommes inconnus ont tué lundi dans une embuscade tendue près de la ville de Goma (Nord-Kivu), est de la

Bénin : la brigade maritime a refusé d’auditionner Sébastien Ajavon

[GARD align= »center »] L’homme d’affaires béninois Sébastien Ajavon, accusé d’être impliqué dans un trafic de stupéfiants, a été mis aux arrêts,

4c ommentaires

Espace commentaire
  1. Le petit
    Le petit 11 février, 2014, 00:28

    C’est une très bonne décision qui a été pris les autorités camerounaises de demander à l’ex président centrafricain de quitter leur territoire. Il n’as pas su remettre son pays sur de bon rail, conséquence de cette incompétence le peuple en s’ouvre aujourd’hui.

    Répondre à ce commentaire
  2. Marie Josée
    Marie Josée 11 février, 2014, 00:41

    Un bel exemple pour lui même Paul Biya.
    C’est le sort qui sera reservé aussi aux congolais Denis Sassou Nguesso et « Joseph Kabila ». Ils vont tous errer comme des sdf.

    Répondre à ce commentaire
  3. hibrahim ngozo
    hibrahim ngozo 28 février, 2014, 10:36

    tout se paye ici bas, il est en train de vivre ce que lui même avait prédit à ses parents quand il était au pouvoir: voler et aller en exile; Dieu n’est pas bête, il a détruit ce pays avec ses parents et son ethnie, ils doivent payer normalement, les seleka les ont bien tué et massacré c’est le fruit de la méchanceté et de la haine, ça va servir de témoignage aux autres dictateurs, Bozizé est le pire des présidents que la Centrafrique a connu et de l’Afrique centrale en générale

    Répondre à ce commentaire
  4. mackatchicaya
    mackatchicaya 1 octobre, 2014, 13:25

    L’ex président Bozizé n’a qu’ à s’en prendre à lui même lorsqu’il était aux affaires pourquoi n’a t-il pas fait de sorte que son pays connaisse une paix et un équilibre sur les plans socioéconomiques? Maintenant qu’il ne sais plus où poser ses affaires il veut déstabiliser là où il est ,,,,,,il aurait fallu qu’il travaille pour le peuple sur qui il jure et sur lequel il avait prêté serment…..d’aucun ne pensait qu’il lui arriverait ce qu’il causé à ce peuple naïf ….s’il s’était comporté en démocrate et fondé un état solidement démocratique….il est la cause du déclin du peuple centrafricain,,,,,,en s’érigeant vendeur des diamants de la république il a avait mis tout un peuple ko et là il paye simplement de ses erreurs,,,aux autres t’en tenir compte car ils sont nombreux à se comporter de la sorte en Afrique comme lui l’a été.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*