Centrafrique : Le clan de François Bozize ne veut pas s’avouer vaincu

Centrafrique : Le clan de François Bozize ne veut pas s’avouer vaincu

[GARD align= »center »]

Le président centrafricain François Bozizé lors d'une conférence de presse le 8 janvier 2013 à Bangui   © AFP

Le président centrafricain François Bozizé lors d’une conférence de presse le 8 janvier 2013 à Bangui
© AFP

Les partisans de l’ancien président centrafricain, François Bozizé ne veut pas admettre la fin politique de son mentor. Ils ont décidé de se réorganise pour repartir à la conquête du pouvoir. Une source proche des Forces des armées centrafricaines (FACA) indique que les lieutenants de l’ancienne rébellion qui a porté le général François Bozize au pouvoir le 15 mars 2003, se regroupent petit à petit sur le territoire national

Ceux-là mêmes qui ont chassés du pouvoir et du territoire centrafricain à la faveur du coup d’Etat du 24 mars 2013, veulent reprendre la main dans ce contexte difficile du pays.

Ainsi, des sources précisent que le colonel Jean Francis Bozize, le fils aîné du président déchu François Bozize a été vu à Bouar, chef lieu de la préfecture de la Nana Mambéré où était installée une base militaire français dans les années 80 à 90 (dans le nord ouest). Cette ville qui était jusqu’à récemment contrôlée par les Séléka qui ont pris le pouvoir le 24 mars 2013 à Bangui, est passée aujourd’hui aux mains des éléments de la milice anti-balaka après les séries d’attaques meurtrières dirigées contre la communauté musulmane.

Dans le même temps, on signal la présence à Bangui du capitaine des forces navales Eugène Ngaikosset, du lieutenant Olivier Koudémon alias Gbangouma, ancien commandant adjoint de la région militaire de Bossangoa, et du général Seindiro, ancien chef de cabinet du président Bozize. On annonce que l’ancien président François Bozizé lui, se trouve actuellement sur le territoire centrafricain et probablement entre les villes de Garamboulai, Bouar et Boali.

[GARD align= »center »]

Pour l’heure, on ne connait pas encore avec exactitude la position du président déchu, le général François Bozize, qui a été expulsé récemment du territoire camerounais où il était refugié il y a quelques temps.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

 


Tags assigned to this article:
CentrafriqueFrançois Bozizé

Related Articles

Port d’Abidjan: un ministre ivoirien remet en cause l’attribution à Bolloré

Le ministre ivoirien du Commerce, Jean-Louis Billon, a remis en cause l’attribution au groupe français Bolloré de la concession du

Centrafrique: le vol devant amener les rebelles au Gabon reporté à lundi

Le vol qui devait aller chercher dimanche en Centrafrique une délégation de la rébellion devant participer à des négociations au

Hollande et Zuma (UA) appellent à la poursuite du dialogue au Mali

La présidente de la commission de l’Union Africaine Nkosazana Dlamini Zuma et le président français François Hollande ont appelé mercredi

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*