Centrafrique: nouveaux affrontements sanglants entre Séléka et anti-Balaka

Centrafrique: nouveaux affrontements sanglants entre Séléka et anti-Balaka

 [GARD align= »center »]

Anti-balaka En RCA

Des membres d’un groupe « Anti-Balaka » (AP) | Archives

Les anti-Balakas ont perdu, samedi lors d’affrontements, plusieurs de leurs hommes dans des combats à Bambari contre les Séléka. De son côté, l’ex-coalition rebelle, Séléka affirme également avoir perdu cinq de ses combattants dans des combats avec les miliciens anti-Balakas.

Les combats entre les deux groupes rivaux se sont déroulés samedi à Bambari dans le centre de la République centrafricaine (RCA). La Séléka a indiqué lundi que les anti-balakas ont attaqué ses hommes à 30 km hors de la ville de Bambari, vers la sortie sud où cette coalition avait installe un poste avancé. «On a noté des échanges de tirs soldés par la mort de 7 personnes dont 3 militaires ex-Séléka et 4 anti-Balakas. Il y a aussi des blessés qui ont été ramenés à Bambari», a déclaré le lieutenant Younouss Ngabdija de la Séléka.

Selon la même source, le même jour, il y a eu d’autres affrontements entre les deux protagonistes de la crise centrafricaine à Bakala (71 km de Bambari), le nouveau fief de la rébellion Séléka. Le lieutenant Ngabdija, directeur de cabinet du général Joseph Zoundéko, chef de la chaîne de commandement des ex-Séléka à Bambari annoncera à la suite qu’il y a eu deux morts du côté des ex-Séléka. «Du côté des anti- Balakas, le bilan serait lourd. Nos éléments les ont mis en déroute», a-t-il précisé.

Les nouveaux affrontements font suite à l’échec de la signature d’un accord de cessation des hostilités entre les parties en conflit, un processus initié par la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dans la perspective du futur Forum de réconciliation nationale annoncé en janvier à Bangui.

Pour la Séléka, l’échec est à imputer au responsable local des miliciens anti-Balakas qui a boycotté la cérémonie de signature de l’accord.

© OEIL D’AFRIQUE

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Anti-BalakaCentrafriqueSéléka

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Congo: le général Jean Marie Michel Mokoko appelle au dialogue

[GARD align= »center »] Le général Jean Marie Michel Mokoko est toujours privé de ses mouvements, encerclé par les forces de l’ordre,

Sommet UA : L’envoi des casques bleus en RCA et l’action de la Force en attente au cœur des débats

[GARD align= »center »] Lors de la 1ère session ordinaire du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement à Durban (Afrique du

RDC: 5 ans de prisons requis contre Moïse Katumbi pour spoliation d’une maison

[GARD align= »center »] Le ministère public requiert la peine de cinq ans de prison contre Moïse Katumbi, ancien gouverneur de l’ex-Katanga.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*