Changement Climatique: ​la pluviométrie ​en Côte d’Ivoire a « baissé d’environ 13% »

[GARD align= »center »]

La saison des pluies à Abidjan|© REUTERS/Luc Gnago

La saison des pluies à Abidjan|© REUTERS/Luc Gnago

La pluviométrie en Côte d’Ivoire a « baissé d’environ 13% depuis les années 1980 » avec « une hausse de température de 0,8°C » durant les dernières décennies, a dit vendredi le président ivoirien Alassane Ouattara, lors de la déclaration des Etats après la cérémonie d’ouverture de la signature de l’accord de Paris sur le climat, aux Nations Unies à New-York.

« La pluviométrie en Côte d’Ivoire, a baissé d’environ 13% depuis les années 1980, et durant les dernières décennies une hausse de température de 0,8°C a été enregistrée », a affirmé M. Ouattara, appelant à une « transition énergétique à l’échelle mondiale, afin de réduire de manière drastique, les émissions des gaz à effet de Serre, et lutter efficacement contre les effets des changements climatiques ».

Ces mutations ont eu pour conséquences la « baisse des rendements agricoles, la progression de l’érosion côtière, la récurrence des catastrophes naturelles et l’augmentation des flux migratoires », a-t-il souligné.

« Dans ces conditions, la mise en œuvre de l’Accord de Paris n’est pas une option, elle est un impératif. Mon gouvernement va s’atteler, en priorité, à identifier les projets structurants lui permettant de respecter ses engagements, dans le cadre de ses Contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN, INDC en anglais) », a-t-il dit.

Le gouvernement ivoirien envisage mettre l’accent sur la poursuite de l’amélioration et du renforcement du cadre de la gouvernance environnementale et climatique à tous les niveaux, à travers « l’élaboration d’un business plan climat devant accompagner la mise en œuvre de notre Plan national de développement (PND) 2016 – 2020, des Objectifs de développement durable post 2015 et de l’Accord de Paris sur le climat ».

La Côte d’Ivoire, qui a l’ambition d’être un pays « exemplaire et d’excellence en matière de développement durable, alliant la vision d’émergence économique avec la mise en œuvre de sa +stratégie bas carbone+, a besoin de l’appui et de l’accompagnement de la communauté internationale, notamment en ce qui concerne la production d’électricité, afin de réussir l’adaptation de son économie aux contraintes liées aux changements et au réchauffement climatiques », a conclu M. Ouattara.

Au total, 175 pays ont signé l’accord de Paris sur le climat conclu en décembre. Les pays signataires représentent « plus de 93 % des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement » climatique, selon l’ONG World Ressources Institute.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Changement Climatiquecote d'ivoire

[fbcomments]

Related Articles

La Côte d’Ivoire aménage son parc national délaissé depuis des années

La Côte d’Ivoire a lancé vendredi le projet d’aménagement du parc national du Banco, vaste espace de biodiversité de près

Hollande répond à distance à Sarkozy à Dakar: L’Afrique dans l’Histoire et dans l’avenir

[GARD align= »center »] Le président français François Hollande a récusé samedi à Dakar le discours controversé de son prédécesseur Nicolas Sarkozy

Nigéria: près de 200 Togolais menacés de rapatriement

Les autorités de l’Etat de Lagos au Nigéria ne supportent plus le trop plein d’immigrés togolais travaillant dans cette ville.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*