Cherté de la vie : les « mécontentements » des Ivoiriens « interpellent » l’Assemblée nationale (Soro)

[GARD align= »center »]

Guillaume Soro, mercredi 27 avril 2016, à l’ouverture de la Première Session ordinaire de la dernière année de notre législature

Guillaume Soro, mercredi 27 avril 2016, à l’ouverture de la Première Session ordinaire de la dernière année de notre législature

Les « mécontentements » des Ivoiriens au sujet de la cherté de la vie « interpellent » l’Assemblée nationale qui a le « devoir de vérité » envers le peuple, a dit mercredi Guillaume Soro, le président de cette institution, à l’ouverture de la première session de l’année 2016.

« Notre qualité d’élus du peuple nous oblige à un devoir de vérité (…) Nous ne pouvons feindre d’ignorer ces voix qui de plus en plus se font entendre et nous interpellent sur le coût de la vie et sur l’opportunité de certaines mesures que nos braves populations ne comprennent toujours pas« , a déclaré M. Soro.

Sur les réseaux sociaux, les Ivoiriens ont exprimé leur ras-le-bol à la suite de la « hausse de la facture de l’électricité » qui a connu une augmentation de près de 16%, et de la mesure concernant « le changement de la version actuelle du permis de conduire » avant la fin de l’année en cours.

Soro a invité les « mouvements syndicaux et associatifs à porter avec courage et responsabilité les préoccupations sociales » devant les autorités afin que les mesures contestées à travers les « médias virtuels », devenus des « canaux exclusifs d’expression (des) mécontentements », ne constituent pas des menaces sociales.

« Ce n’est qu’à ce prix qu’un véritable dialogue social peut être instauré et diligemment conduit avec méthode et efficacité« , a estimé le chef de l’Assemblée nationale ivoirienne, pour qui les couches favorisées « réclament plus d’inclusivité (et) de solidarité ».

Il y a quasiment deux semaines, des heurts entre policiers et étudiants ont eu lieu, après que la cité du campus de Cocody (Est Abidjan), ait été réquisitionnée dans le cadre des jeux de la Francophonie prévus en 2017.

Lors de la fête du travail prévue le 1er mai, le chef de l’Etat ivoirien, devrait s’adresser aux travailleurs et à la population au sujet de la cherté de la vie et d’autres préoccupations des Ivoiriens.

Au cours du Conseil des ministres de mercredi, M. Ouattara a instruit le ministre de l’Energie et celui en charge du secteur des Transports, de lui faire des propositions, sur l’augmentation de la facturation de l’électricité et le changement du permis de conduire au profit du nouveau format.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireGuillaume Soroparlement

[fbcomments]

Related Articles

Côte d’Ivoire: le procès de Simone Gbagbo est celui du néocolonialisme français, affirme la défense

Le procès de l’ex-Première dame Simone Gbagbo, accusée d’être une protagoniste majeure de la sanglante crise postélectorale de 2010-2011 en

Côte d’Ivoire : début d’un « dialogue politique » entre le gouvernement et l’opposition

Un conclave pour la relance du dialogue entre le gouvernement ivoirien et son opposition politique s’est ouvert vendredi à Grand-Bassam

RMC, la tablette « made in Morocco »

Mohammed Chakib Rifi, patron de DataPlus, a pris le marché de vitessse en lançant des tablettes numériques avant le smartphone.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*