Concertations nationales en RDC : un groupe d’opposants ne voient pas d’avancée réelle

Concertations nationales en RDC : un groupe d’opposants ne voient pas d’avancée réelle

Les concertations nationales en RDC, initiées par le président Joseph Kabila, n’ont marqué aucune avancée réelle en rapport avec les défis politiques, économiques, sociaux et les attentes de l’ensemble de la population congolaise, ont déclaré samedi les dirigeants des partis politiques, groupe parlementaire et députés nationaux ayant refusé de participer à ces assises.

Pour ces opposants, les concertations nationales auront été l’ occasion donnée au président Kabila de constituer sa nouvelle majorité présidentielle préoccupée désormais par la mise en place d’un nouveau gouvernement.

« Aucune analyse approfondie sur les causes profondes de la guerre dans l’est, incluant les complicités internes, n’a été faite », ont-ils poursuivi, ajoutant que « les concertations n’ont pas permis de mettre en cohérence l’appui de la communauté internationale, les discussions de Kampala et une approche interne crédible pour une sortie définitive de crise sécuritaire dans l’ est du pays ».

Ils estiment que la question de la légitimité du pouvoir a été superbement oubliée par les délégués aux concertations nationales qui ont manqué le courage politique et l’occasion de rencontrer Etienne Tshisekedi, président autoproclamé de l’élection présidentielle de novembre 2011.

Les concertations nationales ont été convoquées par le président Kabila dans l’objectif de dégager les moyens susceptibles de rétablir et de consolider la cohésion interne en vue d’assurer la victoire sur toutes les forces d’agressions, dee renforcer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national, de mettre fin aux cycles de violences à répétition principalement dans l’est du pays.


Tags assigned to this article:
concerationsRDC

Related Articles

En direct de la manifestation contre la révision de la loi électorale en RDC

L’appel de l’opposition congolaise (UDPS,UNC,ECIDE,MLC…) et d’autres organisations civiles à manifester contre la révision de la loi électorale, obligeant la

Congo Brazzaville : L’opposition dénonce l’intention de Sassou Nguesso de s’éterniser au pouvoir

[GARD align= »center »] Denis Sassou Nguesso , l’actuel Président du Congo Brazzaville va-t-il se maintenir en poste après 2016 ? Aucune information

Côte d’Ivoire: discussions entre gouvernement et opposition

Le gouvernement de Côte d’Ivoire et le Front populaire ivoirien (FPI), principal parti d’opposition, se sont rencontrés mardi soir à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*