Congo: Bienvenu Okiemy contre Thierry Moungalla, la guerre froide

Montage : Thierry Moungalla (g) et Bienvenu okiemy (d)

Montage : Thierry Moungalla (g) et Bienvenu okiemy (d)

Un énième remaniement gouvernemental a eu lieu au Congo-Brazzaville. Le président Sassou Nguesso a réussi par ce ballet de chaises musicales à sortir des ministres de l’exécutif congolais. Bienvenu Okiemy et son successeur, Thierry Moungalla, maintenus dans le gouvernement font la une des publications insolites.

Alors que dans l’ensemble les passations de pouvoir se déroulent sans encombre, le cas du ministère de la communication a alimenté l’actualité congolaise. Qui entre  l’ancien locataire des lieux, le ministre Bienvenu Okiemy et son successeur, Thierry Moungalla a saccagé le mobilier au ministère de la communication?

Après une passation de service entre les deux hommes, plusieurs photos avaient circulé sur les réseaux sociaux dénonçant la dégradation des lieux par l’équipe précédente. Bienvenu Okiemy aurait donc laissé un bureau totalement détruit, une façon de montrer tout le bien qu’il pense de son remplaçant.

Capture d’écran 2015-08-30 à 20.58.41

Du côté de Bienvenu Okiemy, on se refuse de réagir officiellement aux attaques. Mais, certains proches du ministre, réclamant l’anonymat dénoncent une campagne orchestrée par l’équipe de Thierrt Moungalla. 

« La passation de services entre Thierry Moungalla et Bienvenu okiemy a été en présence des deux directeurs de cabinet respectifs et du secrétaire général du gouvernement. Okiemy  a tourné le dos en laissant un le bureau dans les meilleurs conditions, s’il y a eu de la casse, c’est bien du côté de Moungalla qu’il faudrait regarder. » explique un proche du ministre Okiemy.

Une affaire  de photo qui a le gout d’une vengeance. 

Depuis, la toile congolaise est déjà passée à une autre affaire. On ne parle plus que de la photo d’un homme exhibant son sex. Une image sur laquelle on peut reconnaître le ministre Thierry Moungalla dévêtu, son sex à la main.

Du côté des soutiens de l’actuel ministre de la communication, Thierry Moungalla, on s’insurge et crie à la manipulation. L’argument avancé n’est nul autre que « une photo montage« .

Capture d’écran 2015-08-30 à 21.59.44

Mais, dans le cercle fermé de Brazzaville, la photo serait connu depuis plus d’une année. D’autres parlent d’un « non événement« .  Concernant, la source de la fuite, les internautes ont la réponse. Pourtant du côté du ministère de la culture le silence est glacial.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Bienvenu OkiemybrazzavillecongoThierry Moungalla

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Congo: le président Ali Bongo Ondimba visite la zone du drame de Mpila

Brazzaville – A l’occasion d’une visite de quelques heures à Brazzaville, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a visité, en

Congo-Brazzaville : l’opération d’expulsion de kinois continue

[GARD align= »center »] En quelques jours, des dizaines de milliers de ressortissants de la RDC ont quitté Pointe Noire, la capitale

Congo: les deux avocats congolais incarcérés à la maison d’arrêt relaxés au bénéfice du doute

La troisième Chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Brazzaville a, enfin, rendu son verdict, dans le procès de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*