Congo-Brazza: Un fidèle de Denis Sassou Nguesso mis en examen à Paris

[GARD align= »center »]

Justin Koumba reconduit à la tête de l’Assemblée Nationale du Congo

C’est une autre personnalité congolaise qui voit son nom associé à une affaire judiciaire. En effet, selon le magazine Challanges, Justin Koumba, l’actuel président de l’Assemblée congolaise, est visé par une information judiciaire pour blanchiment, ouverte à Paris. 

Ce proche du Président Congolais Denis Sassou Nguesso, a été mis en examen dans le cadre d’une information judiciaire menée par une juge parisienne. Agé de 69 ans, Justin Koumba est soupçonné d’avoir blanchi en France de l’argent issu de détournements de fonds sur des marchés publics passés par l’Assemblée Nationale du Congo.

Ce fidèle du président Denis Sassou-Nguesso, en poste depuis dix ans, effectue des séjours réguliers à Paris où il détient notamment deux appartements, avenue Georges V et rue François 1er, dans le 8ème arrondissement. Ses avocats français, Jean-Pierre Mignard et Jean-Paul Benoit, n’ont pas souhaité faire de commentaire.

[GARD align= »center »]

 


Tags assigned to this article:
congofrancejusticeSassou N’Guesso

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Congo Brazzaville : des interrogations sur l’attaque du cortège de l’ancien ministre Okombi Salissa

L’affaire de l’attaque du cortège de l’ancien ministre du gouvernement Sassou, André Okombi Salissa, le 12 février dernier, dans le

Le Congo et EDF signent un accord pour la bonne gouvernance en matière d’électricité

Le gouvernement congolais et la société française, Energie de France (EDF), ont signé un accord-cadre pour améliorer la bonne gouvernance

Pierre Ngolo : « Sassou N’guesso doit rester au pouvoir pour éviter une autre guerre civile au Congo »

Pierre Ngolo, le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) continue de défendre le changement de constitution

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*