Congo-Brazzaville: la ministre du commerce Claudine Munari aurait démissionné du gouvernement

Congo-Brazzaville: la ministre du commerce Claudine Munari aurait démissionné du gouvernement
Claudine Munari

La Ministre du Commerce et des approvisionnements, Claudine Munari|DR

Depuis quelques jours l’information de la démission de Claudine Munari courait dans les milieux politiques Congolais.  Ce jeudi en début de matinée une source diplomatique à Brazzaville a confié que la démission de Claudine Munari ministre du Commerce et des Approvisionnements du gouvernement aurait démissionné pour soutenir le «dialogue alternatif».

La présidente du mouvement pour l’unité, la solidarité et le travail (MUST) n’approuverait pas «la mascarade de Sibiti» qui voudrait un changement de la constitution pour voir Denis Sassou N’Guesso se représenter à la présidentielle de 2016, selon nos sources.

Madame Munari a participé au dialogue alternatif qui s’est tenu sur trois jours avec les autres partis de l’opposition qui rejettent ce changement de constitution tel que demandé par le camp Sassou.

Pour la présidente du MUST qui s’exprimait récemment sur RFI, «cette Constitution dure depuis deux mandats. On a travaillé dessus. On n’a pas eu à dire: ‘cette Constitution nous empêche de faire ceci et cela’. Quand nous arriverons à la fin du match, on dit : ‘on va changer les règles du jeu’. Est-ce que vous allez accepter ça?»

Aux dernières nouvelles avant la mise sous presse de cette information nous avons joint un des collaborateurs du président Sassou pour avoir confirmation. Notre interlocuteur a simplement répondu que «même si c’était le cas le président Otchombé (Sassou) ne validera pas cette démission qui n’a pas de sens».

Adoptée en 2002, la Constitution de la République du Congo stipule que nul ne peut être candidat à la présidentielle, s’il a plus de 70 ans et limite à deux le nombre de mandats.

Âgé de 72 ans, M. Sassou cumule plus de trente ans à la tête du pays. Il a dirigé le Congo à l’époque du parti unique, de 1979 jusqu’aux élections pluralistes de 1992, qu’il a perdues. Revenu au pouvoir en 1997 à l’issue d’une violente guerre civile, il a été élu président en 2002 et réélu en 2009.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Claudine Munaricongodialogue alternatifsassou

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Kenya: le président Kenyatta en route pour la CPI à La Haye

[GARD align= »center »] Le président kényan Uhuru Kenyatta était en route mardi pour La Haye, pour une comparution inédite le lendemain

« L’actualité africaine en 5 titres » du 21 novembre 2016

[GARD align= »center »] Mali : scrutin municipal sans grande mobilisation Les Maliens ont voté ce dimanche pour le scrutin municipal, première

RDC: des décisions importantes attendues lors du congrès annoncé pour mercredi prochain

Le présidium du dialogue national a annoncé, dans un communiqué publié à Kinshasa, l’ouverture mercredi prochain d’un congrès au cours

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*