Congo – Brazzaville: les étudiants réclament l’électricité

Congo – Brazzaville: les étudiants réclament l’électricité
Le feu allumé en guise de manifestation

Le feu allumé en guise de manifestation

La communauté estudiantine a manifesté hier pour exprimer son ras- le-bol quant au manque d’électricité qui perdure depuis plus de deux semaines notamment sur les campus I et II selon une information de l’adiac-congo.

Le complexe universitaire de l’École normale supérieure (ENS), qui comprend les campus I et II, la direction générale de la scolarité centrale de l’université Marien-Ngouabi ainsi que l’École nationale supérieure polytechnique sont privés d’électricité depuis plus de quinze jours, bien avant l’incendie ayant ravagé la sous-station B de la Société nationale d’électricité (SNE), en centre-ville.

Les étudiants ne supportent plus cette situation. Dans la matinée du 9 octobre, ils ont manifesté leur mécontentement en brûlant des pneus devant l’ENS, empêchant la circulation sur l’avenue qui borde cet établissement universitaire. Entonnant l’hymne national, les étudiants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Ne touche pas à mon courant » ou bien encore « Le courant d’abord ».

« Le manque d’électricité nous empêche de préparer certains examens, de procéder à la saisie de nos mémoires. Nous nous voyons ainsi obligés de défendre notre cause afin que la situation soit débloquée », explique un étudiant sous le couvert de l’anonymat, avant de poursuivre qu’il était très difficile de consulter dans l’obscurité les résultats du concours de l’ENS publiés le 7 octobre. Selon lui, ce sont les torches apportées par d’autres étudiants qui ont facilité l’opération.

La manifestation a été rapidement contenue par les forces de l’ordre, appuyées par les sapeurs-pompiers qui ont maîtrisé le feu. Par ailleurs, les candidats au concours d’entrée à l’Institut supérieur de gestion restaient impuissants devant les manifestants qui les empêchaient de regagner les salles d’examen, car ils avaient bouclé les principales entrées de l’enceinte du complexe universitaire de l’ENS. Le concours qui devrait prendre fin hier a été finalement reporté à ce jour.

 


Tags assigned to this article:
brazzavilleélectricité

Related Articles

POURQUOI : En Afrique, deux téléphones sinon rien !

[GARD align= »center »] Le développement fulgurant de la téléphonie mobile en Afrique est une révolution qui bouleverse tous les secteurs, bien

Augmentation de la prostitution des mineurs à Madagascar

Des organisations de défense des enfants, dont l’Unicef, dénoncent l’augmentation de la prostitution des mineurs à Madagascar, où une foule

A Kinshasa, on croque chenilles ou larves pour le plaisir et les protéines

[GARD align= »center »] Au marché Gambela de Kinshasa, on trouve des insectes pour tous les goûts: grosse larves de charançon blanches

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*