Congo: Denis-Christel Sassou Nguesso veut voir son père Président à vie

[GARD align= »center »]

Denis-Christel Sassou Nguesso

Denis-Christel Sassou Nguesso

Denis-Christel Sassou Nguesso, fils de Denis Sassou Nguesso, parrain de la Dynamique pour la Nouvelle République vient de pousser de nombreux partis pro régime et d’autres associations à lancer un appel pour une nouvelle candidature du président congolais Denis Sassou Nguesso à la prochaine élection présidentielle. La manœuvre vise juste à voir son père être toujours président du Congo.

Christel Sassou Nguesso est prête à tout pour pérenniser le règne de son papa à la tête de la République du Congo.  Le fils à Denis Sassou Nguesso vient de collecter des fonds qu’il a remis en mains propres à son père au cours d’une cérémonie organisée en milieu de semaine.

La démarche de Christel Sassou vise à créer une dynamique populaire autour de père président qu’il présente comme un «homme d’expérience dans l’exercice des responsabilités publiques».

A Brazzaville et dans le reste du pays, des opposants dénoncent une manœuvre dilatoire à l’approche de l’élection présidentielle. Certains fustigent en outre une dilapidation des fonds publics à des fins électoralistes.

L’appel à une candidature de Denis Sassou Nguesso n’a d’ailleurs aucun fondement puisque tous les Congolais savent d’ailleurs que l’actuel chef de l’Etat cherche par tous les moyens à conserver le pouvoir qu’il a confisqué depuis des dizaines d’années et sans partage.

En effet, alors que la Constitution le lui interdisait, le président de la République du Congo a su ranger toutes les cartes de son côté, pour briguer un nouveau mandat.

Suite à un référendum tenu le 25 octobre dernier, référendum jugé illégal, Sassou Nguesso a levé la limite d’âge de 70 ans qui le frappait dans l’ancienne Constitution. De même, le nombre de mandats fixé à deux auparavant fut porté à trois avec des retouches particulières qui lui donnaient voie libre à se présenter une nouvelle fois à sa propre succession.

La prochaine élection présidentielle qui s’organise au Congo, est une élection qui permettra à Sassou d’entamer une nouvelle république puisqu’elle permettra de mettre en vigueur la nouvelle Constitution.


Tags assigned to this article:
brazzavillecongoéléctionprésident

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

Le Congo classé 3e destination touristique africaine par New York Times

La République du Congo a été classée 3ème destination touristique en Afrique, selon le journal américain New York Times, dans

La première section des soldats congolais partie pour Bangui

Une section de 30 soldats congolais a quitté Brazzaville, capitale congolaise, jeudi pour la capitale centrafricaine Bangui, dans le cadre

Des hydroliennes envisagées sur le fleuve Congo pour développer l’agriculture

Sur les rives du Congo, des centaines de paysans produisent des fruits et légumes mais trop souvent, une partie pourrit

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*