Congo: conflits d’intérêts sous les cocotiers, le ministre Ondongo aux petits soins d’Air France

Congo: conflits d’intérêts sous les cocotiers, le ministre Ondongo aux petits soins d’Air France

[GARD align= »center »]

Gilbert Ondongo, le ministre d’État, ministre de l’économie des finances, du plan, du portefeuille public et de l’intégration congolais selon plusieurs témoignages serait impliqué dans un grand deal avec la compagnie aérienne Air France et le magasin de vente de matériels informatiques Burotop Iris.

Alors que le Congo s’agenouillait devant Le Fonds monétaire international (FMI) pour obtenir le statut des pays pauvres très endettés (PPTE), l’une des conditions exigées par cette institution financière parmi tant d’autres était la fin des monopoles dans l’attribution des marchés d’Etat. Mais, une fois le statut PPTE acquis, à quoi servirait alors de respecter les closes ?…Déjà les décrets signés par le chef de l’Etat congolais sont foulés au pied !

Que gagnerait réellement le ministre Ondongo dans ce deal ? Une rumeur persistante fait état du don par Air France d’un immeuble de 5 étages au centre ville au ministre. Depuis des années la ligne Paris-Brazzaville-Paris est devenue la plus rentable de cette compagnie qui jadis manigançait pour détenir le monopole sur la destination Brazzaville. Et bénéficier des faveurs d’un ministre était primordial pour elle. Ce qui justifie le cout élevé des tarifs sur Brazzaville.

En effet, le ministre Gilbert Ondongo aurait « dealé » avec Air France, et tous les officiels Congolais se rendant en mission hors du pays emprunteraient cette ligne. Il suffisait juste de présenter l’ordre de mission au ministère des finances qui à son tour vous délivrait un MCO (Miscellanous Charge Order), le plus souvent en classe affaire. Ce monopole aurait permis à la compagnie de faire un bon chiffre d’affaires et au ministre de se «retrouver»

Le ministre Ondongo qui aurait prit gout à ce genre de « Deal » aurait depuis un certain moment ordonné à tous les ministères de le consulter pour toute fourniture en matériel informatique… Madame Hellot Mampouya , actuel ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation qui voulait profiter de l’année de l’éducation, et de la position de son époux ministre de l’éducation pour équiper les écoles en matériel informatique en aurait appris à ses dépens en négociant le marché avec le DEP de son époux « Tout doit passer par Ondongo,et c’est Burotop qui fournit » Là encore nous sommes certain que le ministre en tirerait profit ou aurait pistonné un de ses proches.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
congo

[fbcomments]

Related Articles

Nigeria: une compagnie aérienne licencie les deux tiers de son personnel

[GARD align= »center »] La deuxième plus grande compagnie aérienne au Nigeria, Aero Contractor, a licencié un millier de personnes, soit les

Congo-Brazza: sur décision du ministre Mondjo, le général Mokoko n’a plus les éléments pour sa sécurité

[GARD align= »center »] Le ministre délégué à la défense, Charles Richard Mondjo fait retirer au Général Jean-Marie Michel MOKOKO les éléments de l’armée Congolaise

Congo : entrée en vigueur de la facture sécurisée pour les grandes entreprises

La facture sécurisée sera entrée en vigueur à partir du 2 novembre pour les grandes entreprises installées en République du