Congo: des milliers de femmes marchent pour la paix

Congo: des milliers de femmes marchent pour la paix
Congo des milliers de femmes marchent pour la paix

Des milliers de femmes congolaises, préoccupées par le débat politique sur un éventuel changement de la constitution pour la présidentielle de 2016, ont manifesté dimanche à Brazzaville pour préserver la paix .

Des milliers de femmes congolaises, préoccupées par le débat politique sur un éventuel changement de la constitution pour la présidentielle de 2016, ont manifesté dimanche à Brazzaville pour préserver la paix, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Face aux divergences d’opinions dues au changement de la constitution, nous avons pensé qu’il fallait prévenir, essayer d’avertir et de mettre en garde nos frères et nos politiques sur le fait que la femme veut la paix », a déclaré à l’AFP Ines Ingani, présidente de l’association Actions innovatrices pour la paix et le développement culturel.

« En organisant cette marche, nous avons fermé nos frontières à l’incitation à la violence », a-t-elle ajouté.

Au total, quelque 13.500 personnes étaient attendues à cette marche « républicaine », selon l’association.

D’après la police, plus de la moitié s’est présentée à la manifestation, précédée par une animation culturelle qui a duré plusieurs heures.

Les femmes ont remis au préfet de Brazzaville, le général Benoît Moundele-Ngollo, un cahier des charges. Il devrait le transmettre à son tour au président Denis Sassou Nguesso, dont le parti a ouvertement demandé une révision de la constitution qui lui permettrait de se représenter en 2016.

M. Sassou Nguesso, bientôt 72 ans, termine en 2016 son deuxième et dernier mandat, selon la constitution en vigueur depuis 2002.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
congo

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Gabon: trois morts dans une manifestation à Libreville, selon l’opposition

 [GARD align= »center »] Trois personnes ont été tuées samedi dans Libreville et de nombreuses autres blessées au cours d’une manifestation contre

Royaume-Uni : le chef des services secrets rwandais remis en liberté sous caution

Le chef des services secrets rwandais Emmanuel Karenzi Karake, arrêté samedi à Londres à la demande de l’Espagne, a été

Explosions au Congo: la fin du déminage est prévue en août

Le déminage du site des explosions qui ont fait près de 300 morts le 4 mars à Brazzaville s’achèvera en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*