Congo : Le Transport urbain perturbé à Brazzaville par une pénurie de carburant

Congo : Le Transport urbain perturbé à Brazzaville par une pénurie de carburant

[GARD align= »center »]

station d'essence

Photo/ REUTERS

Que de difficultés pour se déplacer lundi dans la capitale congolaise de Brazzaville. Une pénurie de carburant notée depuis le week end dernier perturbe le transport urbain. Ce qui occasionne de longues files de véhicules dans les stations-services à la recherche de la moindre libre de carburant pour démarrer les activités. La situation est la même dans presque toutes les stations de la capitale congolaise. Même au niveau des quelques stations qui disposent encore de carburant

Plusieurs propriétaires de ces voitures se veulent tout de même rassurant. Ils assurent que le carburant sera livré ce lundi dans toutes les stations-services. Ce qui explique les files d’attente. La situation perturbe la circulation dans la ville.

Cette situation n’est pas compréhensible pour plusieurs Brazzavillois. La raison ? Le Congo est le quatrième producteur de pétrole en Afrique au sud du Sahara. Il dispose d’une raffinerie nationale, la raffinerie du Congo (CORAF).

Lors du bilan de l’année 2013, les responsables du département congolais des hydrocarbures avaient fait état de l’augmentation à 16% de la consommation des produits pétroliers au Congo par rapport à 2012.

[GARD align= »center »]

Pour ce faire, ils entendent engager en 2014 une réflexion pour améliorer les performances de la CORAF qui devait conduire à une augmentation de sa capacité à 1,2 millions de tonnes de produits pétroliers afin de palier ces pénuries en produits pétroliers dans le pays.

Précisions que le Congo Brazzaville n’est pas le seul pays dans cette situation. Plusieurs pays africains vivent des situations pareilles.

La rédaction
Oeildafrique.com

 

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
brazzaville

Related Articles

Congo: Mpila le bilan réévalué à 282 morts

BRAZZAVILLE – Les explosions dans un dépôt de munitions le 4 mars à Brazzaville ont fait au moins 282 morts,

Jeux de la Francophonie : Visas obtenus, le Congo dynamite la France

Au prix d’un marathon diplomatique sans précédent, le consulat de France à Brazzaville a, finalement, délivré, nuitamment, samedi 7 septembre,

Référendum au Congo : le collectif « Tournons la Page » dénonce le « silence » de la France

Le collectif d’associations européennes et africaines « Tournons la Page » a dénoncé mardi, dans une lettre ouverte à François Hollande, « le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*