Alerte Infos

Congo: les grands électeurs renouvellent la moitié du Sénat

Congo: les grands électeurs renouvellent la moitié du Sénat

[GARD align= »center »]

Une vue du palais du parlement à Brazzaville

Une vue du palais du parlement à Brazzaville

Les grands électeurs congolais votaient dimanche pour renouveler la moitié du Sénat, où le parti au pouvoir et ses alliés devraient conserver une majorité écrasante.

Le scrutin s’est ouvert à 07h00 (06h00 GMT) dans huit des douze départements du Congo et devait s’achever à 18h00, a indiqué la Commission nationale d’organisation des élections (Conel).

Le Sénat de la République du Congo compte 72 sièges et est renouvelé de moitié tous les trois ans. Avec ses alliés, le Parti congolais du travail (PCT), qui a remporté toutes les élections depuis le retour au pouvoir du président Denis Sassou Nguesso en 1997, en tient 68.

Les quatre sièges qui restent sont occupés par des représentants de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), le seul parti d’opposition qui accepte de concourir aux élections.

Les grands électeurs participant au scrutin de dimanche sont les conseillers municipaux et départementaux sortis vainqueurs des élections locales du 28 septembre, remportées haut la main par le PCT et ses alliés.

Ils doivent élire six sénateurs dans chacun des départements où les mandats des représentants à la Chambre haute sont arrivés à échéance : le Niari, la Lékoumou et le Pool, dans le Sud du pays, les Plateaux (Centre), et la Cuvette-Ouest et la Likouala dans le Nord.

Deux élections partielles ont lieu également, l’une à Brazzaville, et l’autre dans la Bouenza (Sud) pour pourvoir les sièges laissés vacants par le décès de deux sénateurs.

Le PCT présente un candidat pour chacun des 38 sièges en jeu. L’UPADS, dont deux des fauteuils de sénateurs sont en jeu, présente en tout 12 candidats. Les autres postulants qui concourent face au PCT sont ses alliés.

Le parlement du Congo compte deux chambres, l’Assemblée Nationale, la plus importante, et le Sénat, doté d’un rôle secondaire.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
congo

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 30 novembre 2016

[GARD align= »center »] Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français Kigali a ouvert mardi une enquête sur le rôle

Congo : les écoles privées d’enseignement général non conformes risquent d’être fermées

Le ministre congolais de l’ Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Hellot Matson Mampouya, a menacé de fermer les établissements

Les musulmans de la RDC n’iront pas en pèlerinage à la Mecque cette année

Les musulmans vivant en RDC ne participeront pas au pèlerinage à la Mecque cette année. Le gouvernement saoudien a pris

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*