Congo : les populations non déplacées de l’explosion du 4 mars demandent l’assistance

Congo : les populations non déplacées de l’explosion du 4 mars demandent l’assistance

A Brazzaville, des sans-abri sont assis à l'ombre de leur hutte de fortune au marché de Nkombo

Les populations des quartiers du 6ème arrondissement de Brazzaville, qui sont restées dans leurs habitations d’origine après la tragédie du 4 mars dernier, ont demandé samedi au gouvernement de leur apporter une assistance face aux difficultés qu’elles sont confrontées.

« Nous demandons au gouvernement qu’il puisse au moins nous assister en nous apportons encore des tentes, par ce que, n’eut été la générosité du Rotary international et de l’ONG Shelter Box, on allait même pas recevoir quelques tentes dans ce quartier », s’ est expliqué Mbama Placide, un habitant de l’un de ces quartiers, fortement touché par ce drame.

« Jusque là, nous sommes abandonnés à nous même, nous sommes confrontés à certaines difficultés liées aux conditions de logement des sinistrés », a-t-il ajouté.

Selon lui, les populations qui sont restées dans ces quartiers, contrairement à leurs compatriotes logées dans les sites d’accueil, n’ont reçu aucune aide humanitaire du ministère des affaires sociales depuis le 4 mars et se contentent de vivre avec le minimum qu’ils disposent.

Selon M. Mbama, ces habitants souhaitent que le gouvernement leur apporte au moins des matelas et les produits de première nécessité.

Près de 800 tentes familiales ont été installées en début de ce mois dans les différents quartiers touchés par les explosions du dépôt d’armes et de munitions de Mpila par les ONG Shelter box, le Rotary international et la Croix-Rouge congolaise, pour aider les citoyens déplacées à reprendre vie.

Le nombre des personnes ayant regagné leurs domiciles est estimé actuellement à près de 500 individus dans le 6ème arrondissement de Brazzaville.

Xinhua

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
assistancecongodemandentpopulation

Related Articles

Tunise: crise ouverte au parti islamiste au pouvoir

Le parti islamiste Ennahda au pouvoir en Tunisie était en proie à une crise ouverte avec la menace samedi du

RDC: Léon Kengo Wa Dondo n’est plus à la tête de l’opposition républicaine

[GARD align= »center »] L’opposition républicaine a tenu le 3 et le 4 juillet 2014, une convention dans la capitale congolaise, Kinshasa,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*