Congo: près de 193 milliards de FCFA pour desservir les zones rurales en eau potable

Congo: près de 193 milliards de FCFA pour desservir les zones rurales en eau potable

Le Congo va investir, sur une durée de trois (2013-2016), 192,9 milliards de FCFA, soit plus de 294 millions d’ euros, pour réaliser un programme de l’ hydraulique villageoise afin de pourvoir les zones rurales en eau potable.

Le programme appelé  » Eau pour tous » a été lancé samedi dans le village Kingoma situé à près de 7km de la sous préfecture de Madingou dans le département de la Bouenza (sud) par le chef de l’ Etat congolais Denis Sassou Nguesso.

« Le projet vise à l’ amélioration d’ accès à l’ eau potable pour l’ ensemble des zones rurales. A terme 4.000 forages seront réalisés dans 2000 villages répartis sur l’ ensemble du territoire national « , a déclaré Jean-Jacques Bouya, ministre de l’ aménagement du territoire.

Selon les autorités congolaises, le projet prévoit la construction d’ un forage pour les villages de moins de 300 habitants; un à deux forages pour les villages de 300 à 1000 habitants ; deux à trois forages pour les villages de 1000 à 3000 habitants.

Chaque point d’ eau sera constitué entre autres, d’ un kit solaire pour l’ alimentation électrique de la pompe, de trois bacs de stockage d’ une capacité de 3000 litres chacun et d’ un système

d’assainissement.

Financé sur fonds propres du budget de l’ Etat congolais, ce vaste programme sera exécuté par la société brésilienne, Asperbras, adjudicataire du marché.

Le projet de couverture des villages en eau potable constitue, selon le ministre congolais de l’ énergie et de l’ hydraulique, Henri Ossebi, un exemple emblématique de la coopération sud-sud.

Pays pétrolier de plus de 4 millions d’ habitants, le Congo connaît de faibles taux d’ accès à l’ eau potable. Ils sont respectivement de 10% en milieu rural et 50% en zone urbaine, d’ après les statistiques du ministère de l’ énergie et de l’ hydraulique.

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)

Oeildafrique.com avec Xinhua / Photo lolakayacongo


Tags assigned to this article:
congoEau potable

Related Articles

Gabon: démission d’un haut-responsable de la police

[GARD align= »center »] Le patron des services d’immigration gabonais a démissionné après une descente de plusieurs de ses agents dans les

RDC : Vive tension dans la Ville de Kasumbalesa

  Ambiance peu ordinaire ce vendredi à Kasumbalesa. Cette ville post frontalière entre la RDC et la Zambie située à

Les peintres travaillent dans des conditions pitoyables

La capitale économique du Congo est aussi une agglomération artistique eu égard au grand nombre d’artistes toutes catégories confondues qui y vivent. Hélas, la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*