Congo : Sassou Nguesso demande aux diplomates de respecter la souveraineté de son pays

[GARD align= »center »]

Le président Denis Sassou Nguesso

Le président Denis Sassou Nguesso

Les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques accrédités en République du Congo ont présenté mercredi leurs vœux au Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso.  A l’occasion, le Président a appelé les partenaires du Congo à accompagner la tenue de l’élection présidentielle fixée au 20 mars prochain tout en respectant la souveraineté du pays.

En effet, répondant aux vœux de la doyenne du corps diplomatique, Marie-Charlotte Fayanga, ambassadrice de la Centrafrique au Congo, qui indiquait que le corps diplomatique accrédité au Congo avait pris acte de la nouvelle Constitution issue du référendum du 25 octobre dernier, Sassou Nguesso estime que « l’expression de la souveraineté du peuple congolais doit être respectée et soutenue par tous les amis du Congo ».

Dans sa réaction, le président congolais a insisté en demandant aux partenaires bilatéraux et multilatéraux du Congo d’œuvrer au renforcement d’une « coopération dynamique et mutuellement avantageuse, fondée sur la stricte observation des Conventions qui régissent la diplomatie internationale ».

Revenant sur la situation globale qui a prévalu en 2015, Denis Sassou N’Guesso pense qu’elle a été marquée par de nombreux défis liés, entre autres, au réchauffement climatique, aux écarts de plus en plus grands entre les niveaux de développement du monde, à la crise migratoire, la montée du terrorisme et de l’extrémisme.

Pour lui, ce tableau sombre n’a cependant pas occulté des avancées qui représentent des signaux d’espoir. M. Nguesso se réjouit des conclusions de la Conférence sur le climat tenue au mois de décembre à Paris, la commémoration des 70 ans de la création de l’Organisation des Nations unies, l’adoption du plan d’action d’Addis-Abeba sur le financement du développement et du nouvel agenda de développement post 2015.

Sassou Nguesso a salué la consolidation des liens entre l’Afrique, l’Inde, la Chine et les Etats-Unis au cours de l’année 2015, à travers la tenue du forum Inde-Afrique au mois d’octobre à New-Delhi, le forum Chine-Afrique à Johannesburg en décembre, le 14e forum de l’AGOA au mois d’août à Libreville.

Le  président congolais n’oublie pas la Centrafrique. Il est d’ailleurs le facilitateur de la crise que traverse le pays depuis plus de trois ans.

« Par sa participation remarquable aux consultations des 13 et 30 décembre dernier, le peuple centrafricain vient de manifester, de façon responsable, sa détermination à restaurer un Etat de droit, synonyme de renaissance nationale », a-t-il dit.

M. Nguesso a salué la mémoire des soldats de la paix, morts en mission dans le but de donner au peuple centrafricain les raisons de toujours espérer.

Le Chef de l’Etat congolais a salué l’organisation d’élections pacifiques dans plusieurs pays africains et loue de ce fait, une consolidation de la démocratie sur le continent.

Pour le Burundi et le Soudan du Sud, Sassou Nguesso exhorte tous les acteurs politiques à privilégier le dialogue et à rechercher l’apaisement afin d’épargner les populations des souffrances.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
congoDenis Sassou N'Guessodiplomatie

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

Congo: Charles Bowao conseille à Sassou N’guesso de renoncer au changement de Constitution

Charles Zacharie Bowao, membre du bureau politique du PCT, le Parti Congolais du Travail de Denis Sassou Nguesso le dit 

Congo-Brazza: Ecair, les avions cloués au sol 

[GARD align= »center »] La direction générale d’Ecair à Brazzaville essaye de minimiser la dernière décision de l’Asecna de suspendre «à Ecair

Ebola: Pointe-Noire retient son souffle après le décès d’une malienne

 [GARD align= »center »] Les habitants de la ville de Pointe-Noire (Congo)  peuvent pousser un ouf de soulagement. La jeune femme malienne

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*