Congo : Total E&P s’engage à soutenir la mise en place d’un programme de transparence dans les industries pétrolières

Congo : Total E&P s’engage à soutenir la mise en place d’un programme de transparence dans les industries pétrolières

BRAZZAVILLE – Le directeur général de Total E&P Congo, Jacques Azibert,a affirmé mercredi à Brazzaville, la volonté de cette entreprise d’ aider le gouvernement congolais à asseoir le processus de transparence dans les industries pétrolières, compte tenu des faiblesses constatées dans la mise en oeuvre de l’ Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE).

 » Nous considerons au sein du groupe Total, qu’ il est de notre devoir d’ aider, autant que nous le pouvons, les autorités gouvernementales à mettre en place le programme de transparence de l’ITIE » , a déclaré M. Azibert au cours de la présentation officielle du 3ème rapport ITIE sur la gestion pétrolière en République du Congo en 2010.

 » Dans ce cadre, nous nous engageons à faire part de nos expériences exceptionnelles; fournir des informations techniques nécessaires ainsi que de collaborer pleinement avec l’administration, les experts extérieurs, les représentants des institutions finacières internationales et les cabinet d’audits » , a-t-il indiqué à cet effet, soulignant que son entreprise soutient cette initiative depuis sa mise en oeuvre en 2004.

La transparence est un procéssus difficile dont la mise en oeuvre requiert du temps et exige des conditions techniques et des modalités politiques, a reconnu le responsable de Total, ajoutant qu' »elle est un facteur de croissance et de stabilité, ainsi qu’ un soutien pour la bonne gouvernance. »

Ce rapport sur la gestion des réssources pétrolières souligne des faiblesses dans la mise en oeuvre du processus de transparence au niveau des administrations publiques, parmi lesquelles, le retard dans la soumission des déclarations de paiements au niveau de la douane et de trésor public congolais ;

l’insuffisance de suivi des données par le trésor public; la non soumission des déclarations certifiées et celles faites par les sociétés individuelles.

Il souligne par ailleurs une disparité entre les montants des paiements déclarées par les sociétés pétrolières et les montants des revenus perçus par les administrations publiques, au cours de cette période.

Lancée lors du sommet des Nations Unies tenu en 2002 en Afrique du Sud, l’ initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) est un processus qui vise une meilleure gouvernance dans la gestion des industries des mines, du gaz et du pétrole dans les pays en devéloppement.

(Xinhua)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

Mgr Laurent Monsengwo, trop engagé en politique pour être pape?

Mgr Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa et grande figure de l’église catholique africaine, est donné comme « papabile » mais son

Nouveau gouvernement ivoirien avec Daniel Kablan Ducan à sa tête

Le nouveau gouvernement du président ivoirien Alassane Ouattara, chargé d’aller plus loin pour relever le pays meurtri par la crise

Quatre jeunes africains rêvent d’être les premiers noirs africains envoyés dans l’espace

Quatre jeunes africains sont en lice pour remporter un voyage dans l’espace grâce à un concours mondial. En 50 ans,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*