Congo:Le chef de l’Etat congolais salue l’élan de solidarité envers les victimes du drame de Mpila

Congo:Le chef de l’Etat congolais salue l’élan de solidarité envers les victimes du drame de Mpila

Le président de la République Denis Sassou N’Guesso a visité le 29 mars l’hôpital médico-chirurgical de campagne du Maroc érigé au stade d’Ornano à Brazzaville, dans le cadre de l’élan de solidarité en faveur des victimes du drame de Mpila. Il a saisi l’occasion pour saluer la solidarité manifestée au niveau national, africain et international envers les sinistrés de cette tragédie.

Arrivée dans la capitale congolaise le 6 mars dernier, l’équipe médicale marocaine s’est employée à administrer des soins aux victimes des explosions. Elle accueille actuellement les Congolais non victimes du drame qui prennent d’assaut le site d’Ornano dès les toutes premières heures de la matinée.

«Je dois dire que cette solidarité s’est effectivement manifestée. Après la visite de cet hôpital de campagne, je revois encore ces moments, cette nuit où nos amis marocains se sont mobilisés sur décision de sa majesté Mohamed VI. Il nous arrive aussi de concourir lorsque d’autres peuples sont éprouvés. Cette solidarité s’est manifestée cette fois en faveur du Congo. Je dois dire que c’était un réconfort mais aussi une fierté. Parce que spontanément nous avons vu, les peuples africains, leurs dirigeants, voler à notre secours ; ceux d’Afrique centrale, des autres pays d’Afrique, de la méditerranée au Cap. En visitant cet hôpital de campagne, je voudrais, au nom du peuple congolais et du gouvernement, exprimer notre gratitude à sa majesté Mohamed VI, aux peuples marocains et amis, aux médecins, infirmiers, tous les personnels soignants qui ont travaillé, apporté un appui considérable et traité des milliers de malades congolais», a déclaré Denis Sassou N’Guesso.

Des dizaines de patients provenant des différents arrondissements de la capitale sont accueillis par les éléments des Forces armées congolaises (FAC) avant d’être transférés vers l’équipe médicale marocaine qui examine et offre gratuitement les soins.

Dirigé par le colonel Baite Abdelwahad, cet hôpital de campagne comporte les services de renseignement, pneumologie, cardiologie, dermatologie, neurochirurgie, psychiatrie, traumatologie, hospitalisation (hommes et femmes), bloc opératoire, réanimation, laboratoire, radiologie, ophtalmologie, ORL, gynécologie, pédiatrie, odontologie, pharmacie, un dépôt, une direction, etc.

La mise en place de cette structure sanitaire mobile traduit sans nul doute l’excellence des liens de coopération et d’amitié entre la République du Congo et le Royaume du Maroc qui avait érigé ce même type d’hôpital de campagne à Brazzaville lors de la visite de sa majesté Mohamed VI en 2006.

Par ailleurs, plusieurs pays ont marqué leur solidarité envers le Congo à travers les victimes de la tragédie de Mpila. Selon les sources officielles, ce drame a causé quelque 223 décès et près de 2500 blessés, couplés d’importants dégâts matériels.

A ce jour, les équipes de dépollution composées d’experts des FAC, des Nations Unies, des Etats-Unis d’Afrique, de l’ONG britannique MAG et d’autres pays s’activent sur le terrain à la détection et à la destruction des engins non explosés.

Christian Brice Elion

Source: congo-site.com /Photo Archive

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
campagnecongopeuplesolidaritévictimes

Related Articles

France-Afrique : François Hollande ne fera plus et ne défera plus de Présidents africains

 [wp_ad_camp_3] En conférence de presse ce mardi à L’Elysée, le chef de l’Etat français, François a décidé d’accorder un nouvel

Assassinats d’albinos: le Malawi interdit les sorciers et guérisseurs traditionnels

[GARD align= »center »] La justice du Malawi a interdit à tous les sorciers et guérisseurs traditionnels d’exercer, après une série d’assassinats

Stade de France: Werrason, les images qui choquent

Par Youyou Mutu Mosi Voilà la femme congolaise perçue par Werra…Quelle honte,est-ce là l’image que nous voulons donner du Congo?

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*