Côte d’Ivoire: ‘’2020 n’est pas négociable’’ pour la tenue de l’élection présidentielle (Bédié)

[GARD align= »center »]

Henri Konan Bedié

Henri Konan Bedié, ancien chef de l’Etat ivoirien et président du PDCI

L’année ‘’2020 n’est pas négociable’’ pour la tenue de l’élection présidentielle pour la ‘’bonne raison que cette échéance est inscrite dans la constitution’’, a estimé dimanche après-midi à Abidjan, le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Henri Konan Bédié de son retour de Paris.

S’adressant à la presse à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan où l’avion présidentiel ivoirien le transportant a atterrit à 15h20, Henri Konan Bédié a rappelé que pendant son séjour de près de trois mois à Paris, il a reçu beaucoup de personnalités.

 ‘’Pendant mon séjour, j’ai reçu beaucoup de personnalités comme je le fais d’ailleurs quand je suis ici où à Daoukro. Nous avons abordé tous les sujets d’actualité qui nécessitent une communication de la part du Président du PDCI-RDA’’, a-t-il déclaré.

Sur ces différents problèmes, a ajouté M. Bédié, ‘’j’ai donné mon point de vue grâce aux interviews à Jeune Afrique et à TV5.  Vous connaissez ma position sur les différents problèmes. Point n’ai besoin de revenir là-dessus dans le cadre cet accueil’’.

Pour ce qui concerne 2020, le Président du PDCI a indiqué que ‘’2020 n’est pas négociable pour la bonne raison que cette échéance est inscrite dans la loi, dans la constitution. C’est l’année de l’élection présidentielle par conséquent c’est une date obligatoire. Le philosophe dirait c’est nécessaire’’.

‘’C’est pour cela que se trouvent actuellement sur le terrain, les militants de nos instances qui font un travail pour lequel je les félicite. Ce travail sera terminé en septembre lorsqu’ils nous en feront le bilan’’, a poursuivi l’ex-chef d’Etat ivoirien instant que la date de ‘’2020 n’est pas négociable pour tout le monde. C’est une date imposée par la constitution. C’est l’année de l’élection présidentielle’’. 

Il s’est également prononcé sur le projet du parti unifié des houphouëtistes dans le cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). ‘’Nous travaillons tous dans le cadre du RHDP en moment. Nous voulons renforcer le RHDP’’, a conclu M. Bédié à ce propos.

Depuis quelques semaines, un malaise semble s’installer au sein du  Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP,  coalition au pouvoir) avec le débat sur l’alternance en 2020 qui bat son  plein dans les différents états-majors des partis politiques membres de  cette coalition.

Avec APA

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Bédiecote d'ivoirepolitique

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Côte d’Ivoire : L’armée prévoit des actions d’envergure contre les attaques-surprises

Face à la généralisation du terrorisme avec des attaques dans plusieurs pays ces derniers temps, la Côte d’ivoire veut parer

Côte d’ivoire: La vérité sur la bagarre à l’université Houphouët Boigny

Une sanglante bagarre entre étudiants a éclaté ce vendredi 12 avril après-midi à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody faisant

Burkina: la veuve de Thomas Sankara entendue par la justice le 18 mai

La veuve de l’ex-président burkinabè Thomas Sankara, exilée en France depuis l’assassinat de son époux en 1987, sera entendue par le juge d’instruction militaire chargé de l’enquête le 18 mai à Ouagadougou, a-t-on appris mercredi auprès de l’un des avocats de la famille.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*