Côte d’Ivoire: 390 volontaires sanitaires déployés pour la prévention d’Ebola

Côte d’Ivoire: 390 volontaires sanitaires déployés pour la prévention d’Ebola

[GARD align= »center »]

Un panneau de prévention du virus Ebola dans les rues d'Abidjan, en Côte d'Ivoire.|Reuters

Un panneau de prévention du virus Ebola dans les rues d’Abidjan, en Côte d’Ivoire.|Reuters

Le ministère ivoirien de la Santé vient d’annoncer que dans le cadre des efforts de prévention du virus Ebola, plus de 390 agents de santé ivoiriens s’engagent volontairement aux côtés du gouvernement et devront être déployés dans les divers districts du pays.

Le gouvernement renforce son dispositif de prévention du virus Ebola. Il vient de déployer 390 personnes à travers le pays. Parmi eux, il y a 225 médecins, 112 pharmaciens internes et généralistes, 50 médecins internes et 8 chirurgiens-dentistes. Ils ont décidé de s’impliquer davantage dans la lutte préventive contre le virus dans le pays.

Selon une note d’information du ministère ivoirien de la Santé publiée mardi, les volontaires seront déployés dans les 83 districts sur le territoire ivoirien, comprenant chacun un centre de traitement entièrement équipé et doté d’une ambulance.

Le pays n’est pas encore touché par la fièvre hémorragique à virus Ebola qui a fait plus de 3.000 morts en Afrique de l’Ouest, principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Les autorités officielles du pays accentuent les mesures de prévention contre l’épidémie parce que la Côte d’Ivoire partage une longue frontière avec le Liberia et la Guinée même si elle n’enregistre pas encore de cas de maladie à virus Ebola.

«La gestion du risque revient plus chère qu’une action ciblée et les pays atteints ont tous de gros problèmes de ressources humaines», a relevé Raymonde Goudou-Coffie, la ministre ivoirienne de la Santé qui salue l’initiative des agents de santé volontaires dont l’accompagnement est nécessaire.

Ces agents bénéficieront d’une formation théorique et pratique sur la maladie et les mécanismes de prise en charge des malades, avant d’être déployés sur le terrain.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireebola

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Le chef de Boko Haram dément avoir été tué ou remplacé

Abubakar Shekau a démenti dimanche avoir été tué ou remplacé à la tête du groupe islamiste Boko Haram comme l’avait

Sénégal: l’armée à la recherche d’otages en Casamance

Ils sont une dizaine de personnes à être retenues en otages par le Mouvement des Forces démocratiques de la Casamance

Mali : Le MNLA reprend les armes à Kidal et fait 36 morts

[GARD align= »center »] Le ministre malien de la défense a indiqué que les affrontements qui ont opposé samedi des soldats maliens

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*