Côte d’Ivoire – Alassane Ouattara: « Pour la prochaine présidentielle, tous pourront se porter candidat »

Ouattara

Commémoration du 56 ème anniversaire de l`indépendance: Message du chef de l`Etat Ivoirien

C’est le message délivré par le Président Ivoirien Alassane Ouattara lors de son allocution de la commémoration du 57ème anniversaire de l’accession à l’indépendance. Pour le rendez-vous attendu par l’ensemble des Ivoiriens, Ouattara déclare : « tous ceux qui le veulent pourront se présenter à l’élection présidentielle de 2020, dans le respect des dispositions constitutionnelles  » 

Une déclaration qui enterre l’idée d’alternance au sein du RHDP. Une nouvelle confirmation des différends qui ont conduit l’actuel président ivoirien et Henri Konan Bedié de prendre leurs distances. Le PDCI devient problématique au regard du fondement de l’appel de Daoukro.

Il est désormais claire que pour la classe politique, ça sera uniquement au peuple Ivoirien que reviendra le dernier mot pour 2020.  

Sur le plan sécuritaire, le Président ivoirien a reconnu que la situation a été difficile. « La Côte d’Ivoire est un grand pays qui a su se relever (…) Tous les voyant du pays sont au vert », a-t-il dit. Avant de souligner que dans les trois années à venir seront caractérisées par plus d’actions, davantage de croissance et de mieux être pour tous. « Nous devons continuer à œuvrer sans relâche pour la réconciliation nationale », a-t-il insisté.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireouattara

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 19 août 2016

[GARD align= »center »] RDC: 150 policiers réclament  le paiement de 21 mois d’arriérés de solde Cent cinquante policiers congolais déployés en

Côte d’Ivoire: deux grands partis divisés avant la présidentielle de 2015

[wp_ad_camp_4] Bataille judiciaire au sein du parti de Gbagbo, coups de poing échangés entre cadres de la formation de Bédié

Crise en RDC : Kagame et Sassou appellent Kinshasa et le M23 à appliquer les décisions du sommet de Kampala

Le président rwandais Paul Kagame et son homologue du Congo-Brazzaville Denis Sassou Nguesso ont appelé dimanche le gouvernement de Kinshasa(RD

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*