Côte d’Ivoire : Bensouda veut avoir Blé Goudé ici et maintenant dans un contexte de guerre d’images

Côte d’Ivoire : Bensouda veut avoir Blé Goudé ici et maintenant dans un contexte de guerre d’images

[GARD align= »center »]

Fatou Bensouda

Fatou Bensouda, la procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI)

Fatou Bensouda, la procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a réitéré la demande de son institution quant au transfèrement sans délai de Charles Blé Goudé. C’était jeudi lors de sa visite à Kinshasa en République Démocratique du Congo.

« Les juges ont estimé qu’il n’y avait pas de bonnes raisons pour accorder plus de temps aux autorités ivoiriennes. Nous continuons donc de leur parler et de leur demander de transférer Charles Blé Blé Goudé à la Cour pénale internationale sans délai », a indiqué Fatou Bensouda.

On se souvient que les autorités Ivoiriennes avaient demandé un délai de trois mois pour se prononcer sur le transfert ou non de Charles Blé Goudé. Les juges de la CPI rejeté la demande d’Abidjan et réitéré le 03 mars dernier leur demande de transfert de Blé Goudé à la Haye.

« Actuellement, nos enquêtes sont dans leur première phase, mais elles ne s’arrêteront pas avec l’inculpation de cette personne, nous continuons », précisé la procureure de la cour mondiale.
M. Bensouda a précisé que d’autres mandats d’arrêt pourront être lancés dans cette affaire. « Je ne peux pas dire non plus que d’autres mandats d’arrêt sont prêts, mais les enquêtes se poursuivent », a-t-elle dit répondant aux médias.

L’ancien leader des jeunes patriotes de Côte d’Ivoire et proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, est poursuivi par la CPI de crime contre l’humanité. Il est soupçonné par la CPI d’avoir coordonné les attaques contre les civils lors de la crise post-électorale de 2010 2011 en Côte d’Ivoire.

L’ancien ministre de Laurent Gbagbo bénéficie toujours à cette heure de la protection du régime d’Alassane Ouattara qui est encore réticent à le transférer tout comme Simone Gbagbo, l’ex Première dame.

[GARD align= »center »]

Cette sortie de la Procureure de la CPI intervient en pleine confrontation sur les photos supposées de Charles Blé Goudé, publiées le week-end dernier et qui montrent le leader des jeunes patriotes détenu dans des conditions difficiles. Ce qui a amené le ministère ivoirien de l’intérieur à publier des photos de l’ancien ministre.

Les avocats de Blé Goudé ont confirmé vendredi que les premières images publiées étaient bel et bien celles qui décrivent la réalité des conditions de détention de leur client.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Blé Goudécote d'ivoireCPI

Related Articles

Le Nigeria contraint de démentir des rumeurs sur la « mort » du président Buhari

[GARD align= »center »] Le gouvernement nigérian a été contraint jeudi de démentir des rumeurs sur la « mort » supposée du président Muhammadu

Nigeria: de « nombreux morts » dans l’effondrement d’une église

[GARD align= »center »] De « nombreuses » personnes ont été tuées samedi dans l’effondrement d’un toit d’une église évangélique dans le sud-est du

Côte d’Ivoire: démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et du gouvernement

[GARD align= »center »] Le président ivoirien Alassane Ouattara a accepté mercredi la démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*