Côte d’Ivoire: Le FPI et ses alliés boycottent l’élection du président de la CEI

Côte d’Ivoire: Le FPI et ses alliés boycottent l’élection du président de la CEI

Commission électorale indépendante (CEI)

Côte d’Ivoire: Le FPI et ses alliés boycottent l’élection du président de la CEI

Ce vendredi, les membres de la nouvelle Commission Electorale Indépendante (CEI) devraient élire le président de cette institution pour le démarrage de ses activités. Mais les Partis politiques réunis au sein de L’Alliance des Forces Démocratiques (AFD) dont le FPI ont refusé de prendre part au vote «mécanique pour le choix du président de la CEI ».

Les membres de la Commission électorale indépendante en Côte d’Ivoire  devraient être connus ce vendredi, mais, dans la division. Le manque de consensus a été clairement noté de la part de l’Alliance des forces démocratiques (AFD). Ce parti politique a exprimé sa position dans une déclaration  publiée sur place à Abidjan.

[wp_ad_camp_3]

L’AFD indique qu’elle avait souhaité que le consensus aille jusqu’au président de la commission électorale. Ainsi, deux réunions tenues avec le ministre de l’Intérieur les 2 et 3 septembre 2014 ont permis de déterminer un schéma mais aussi une divergence constatée notamment sur le nom de la personnalité qui va présider la Commission électorale indépendante.

«Au cours des discussions, l’AFD a fait une concession majeure, en renonçant à son exigence de présider la CEI au profit d’une personnalité consensuelle, rejetant ainsi le principe d’un vote mécanique», a annoncé  le président du Parti Ivoirien des Travailleurs (PIT)

Quant à L’AFD, elle dénonce le fait que le doyen d’âge des commissaires de la CEI, rendant compte de la réunion préparatoire de la mise en place du bureau, n’a fait aucune référence à la recherche de consensus entre les membres de la commission. «L’Alliance fait donc le constat, de l’échec des négociations avec le gouvernement pour la mise en place d’un bureau consensuel de la CEI. L’Alliance observe que le recours à un vote mécanique est privilégié par le gouvernement et ses commissaires centraux pour la mise en place du bureau de la CEI, dont la composition est totalement déséquilibrée en faveur du gouvernement et des politiques qui le soutiennent»,  selon la déclaration dudit parti.

Daniel Aka Ahizi annonce tout de même que l’Alliance demeure favorable à la mise en place d’un bureau consensuel de la CEI, dans le but de rassurer tous les partenaires, la communauté nationale et internationale, et reste disponible pour poursuivre les discussions avec le gouvernement, afin d’aboutir à la mise en place d’un bureau consensuel de la CEI.

© OEIL D’AFRIQUE

[wp_ad_camp_3]


Tags assigned to this article:
CEIcote d'ivoireFPI

[GARD align="center"]

Related Articles

Mali: le FMI reprend son aide après 6 mois de gel

 [GARD align= »center »] Le FMI a annoncé lundi avoir repris son aide financière au Mali, gelée depuis six mois en raison

Gambie: le président Barrow libère tous les détenus sans jugement

[GARD align= »center »] Le nouveau président gambien Adama Barrow a annoncé samedi la libération de tous les détenus sans jugement dans

Guinée: le Premier ministre appelle au dialogue, l’opposition suspend ses manifestations jusqu’à lundi

Le Premier ministre guinéen Mohamed Saïd Fofana a appelé mardi au dialogue pour parvenir à un consensus autour des échéances

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*