Côte d’Ivoire : Kouadio Konan Bertin sans gants contre Bedié

Côte d’Ivoire : Kouadio Konan Bertin sans gants contre Bedié

Le doyen des partis politiques de Côte d’Ivoire à l’épreuve du renouveau. Le 12eme congrès du PDCI annoncé pour le mois d’août prochain fait l’objet d’un franc débat et se profile comme la rencontre de tous les changements. Kouadio Konan Bertin dit KKB, le président de la jeunesse de ce parti ne fait plus dans la dentelle.

Les conservateurs pour qui le maintien d’Henri Konan Bedié à la tête du PDCI doit passer comme une lettre à la poste à ce 12eme congrès, rencontrent depuis un moment des voix contraires. Par presse interposée et par clan, le débat de la revitalisation ou non du PDCI fait rage. KKB, le meneur de la fronde contre Henri Konan Bedié crache du ‘feu’ et ce, sans état d’âme et sans arrêt. Il réclame le départ de M. Bedié de la présidence du PDCI. Bravant l’interdiction à lui faite du siège du PDCI sis dans la commune de Cocody à Abidjan, KKB y a tenu une conférence de presse ce mardi 23 juillet. Lors de sa conférence, il n’y est pas allé par le dos de la cuillère pour crier sa colère, « vous constatez avec moi je peux mettre les pieds dans cette maison dont j’ai été le gardien depuis 1999. Personne ne peut m’empêcher d’y mettre pied. A M. Michel Coffi Benoît (cadre du parti) qui dit que je ne suis pas invité au conclave de Daoukro, je tiens à lui dire que je serai présent à ce conclave parce que je suis, au même titre que Maurice Kacou Guikahué (cadre du parti), chargé de la mobilisation. A ce titre seulement personne ne peut m’empêcher d’être présent à Daoukro. Nous allons ramener Michel Coffi Benoît, Guikahué et Adjoumani à leur propre miroir. Nous sommes contre le retour et le maintien de Bédié à la tête du PDCI. La JPDCI demande le renouveau du parti avec un PDCI rajeuni pour faire un instrument de reconquête du pouvoir d’Etat. Le PDCI, et ça j’en ai la nette conviction, reviendra au pouvoir en 2015. Si j’insiste, c’est parce que j’ai la quasi-totalité de l’appareil du PDCI. Nous avons tous les militants du pays profond avec nous. Je sais que Bédié ne sera pas candidat ».

Le PDCI serait-t-il à la croisée des chemins, acceptera t’il de faire sa mue? Cette bataille en conservateurs et rénovateurs porterait le voile de bien d’enjeux. Les génitaux qui attendent depuis longtemps dans l’anti-chambre, n’entendent pas se rater à ce congrès. En outre Kouadio Konan Bertin qui rentre d’une tournée européenne, doit y avoir fait de solides attaches. PDCI attention, virage dangereux !

Jonas Saraka

Jonas Saraka

KOUAKOU Kouamé Jonas alias Jonas SARAKA. Licence de Journalisme, DEUG II en Sciences économiques.


Tags assigned to this article:
Henri Konan BédiéPDCI

Related Articles

Côte d’Ivoire : Affi N’Guessan à sa sortie d’audience avec Kofi Annan « Gbagbo est un acteur essentiel de la réconciliation »

Au deuxième jour de son séjour en Côte d’Ivoire, Kofi Annan, l’ancien secrétaire général des nations unies, a rencontré les principaux

Libye: l’assemblée nationale approuve le nouveau gouvernement

L’assemblée nationale libyenne a approuvé mercredi soir la composition du nouveau gouvernement proposée par le Premier ministre Ali Zeidan, selon

Côte d’Ivoire : Découvrez ce jeune qui gagne 15.000 FCFA par jour en chargeant des téléphones au Plateau

Jeune, vous cherchez du travail alors que vous pouvez en créer… Donatien jeune au chômage l’a très vite compris lui

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*