Côte d’Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique à Abidjan

Côte d’Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique à Abidjan
Images du futur stade Olympique d’Ebimpé, situé dans la commune d’Anyama, à 25km au Nord d’Abidjan dèrrière la commune d`Abobo

Images du futur stade Olympique d’Ebimpé, situé dans la commune d’Anyama, à 25km au Nord d’Abidjan dèrrière la commune d`Abobo|©DR

Un stade « olympique » d’une capacité de 60.000 places, don de la Chine, sera construit à Abidjan à partir de 2016 en vue de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football de 2021, a-t-on appris jeudi de source officielle.

« Don de la République populaire de Chine », le stade « olympique » d’Ebimpé, une enceinte « moderne de 60.000 places assises » permettra d’accueillir « des compétitions de haut niveau d’athlétisme, de football et de rugby », d’après un communiqué publié à l’issue du conseil des ministres mercredi.

Une cité « olympique » sera également construite autour du stade, bâti sur une superficie de 20 hectares dans la commune d’Anyama, au nord d’Abidjan, a indiqué à l’AFP le service de communication du ministère des Sport.

Les travaux, d’une durée de 24 mois débuteront en janvier 2016, selon le communiqué du gouvernement.

« Le stade olympique est un don de la Chine, la Côte d’Ivoire n’aura que l’espace à mettre à disposition », a réagi le service communication du ministère des Sports, se félicitant de « l’aboutissement d’un projet de développement du sport » à travers « la construction d’infrastructures de qualité ».

L’édification de ce stade est liée à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2021 de football (CAN-2021), confiée à la Côte d’Ivoire.

Abidjan, qui fait partie des sites retenus, ne dispose pour l’instant que d’un seul stade répondant aux normes internationales.

Rustique, le stade Houphouët-Boigny, construit avant l’indépendance de la Côte d’Ivoire (1960), comporte deux tribunes latérales couvertes et des virages sans toits. Il a une capacité de 35.000 places.

Les autres sites sont San Pedro (sud-ouest), Korhogo (nord), où de nouveaux stades seront construits. Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé par le gouvernement pour ces enceintes.

Pour Bouaké (centre), dernier site choisi, « le stade de la paix », d’une capacité de 25.000 places, sera réhabilité. Il avait été construit pour la CAN-1984, disputée en Côte d’Ivoire.

La Chine est de plus en plus présente en Côte d’Ivoire, où ses entreprises construisent actuellement le plus grand barrage hydroélectrique du pays, à Soubré, ainsi qu’une autoroute reliant Abidjan à la frontière ghanéenne.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Chinecote d'ivoire

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Côte d’Ivoire: La Télévision Numérique sonne le glas du commerce des postes téléviseurs d’occasion

[GARD align= »center »] Le ministre ivoirien des postes et des Technologies de l’information, Bruno Nabagné Koné annonce la libéralisation de l’espace

Burkina: Kafando se prononce pour une nouvelle Constitution adoptée par référendum

Le président du Burkina Faso, Michel Kafando a estimé mardi indispensable que les dirigeants issus des élections d’octobre dotent le

Burkina: aucun ADN détectable sur les restes supposés de l’ex-président Sankara

[GARD align= »center »] Les analyses pratiqués sur la dépouille présumée de l’ancien président burkinabè Thomas Sankara, tué en 1987 lors d’un

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*