Côte d’Ivoire: la sanction visant la presse pro-Gbagbo suspendue

Côte d’Ivoire: la sanction visant la presse pro-Gbagbo suspendue
la presse pro-Gbagbo

Les Unes des journaux ivoiriens à Abidjan le 11 avril 2012 (AFP, Sia Kambou)

L’organe de régulation de la presse écrite ivoirienne a décidé lundi soir la levée provisoire de la mesure de suspension de parution qui frappait les quotidiens proches de l’ancien président Laurent Gbagbo, a-t-on appris jeudi auprès du Conseil national de la presse (CNP).

Nous avons décidé de suspendre la sanction qui frappait ces journaux, dans le cadre des médiations en cours avec le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (patronat) et la Commission dialogue, vérité et réconciliation, a déclaré à l’AFP le président du CNP, Raphaël Lakpé.

Nous voulons donner une chance à ces médiations, afin de voir quels sont les engagements que les responsables des journaux sanctionnés ont pris et les garanties qu’ils les respecteront, a-t-il ajouté.

Les quotidiens pro-Gbagbo pourraient donc paraître à nouveau mardi, selon lui.

Le Conseil national de la presse (CNP) avait décidé la suspension depuis jeudi dernier et pour une durée de une à deux semaines de six quotidiens de l’opposition proches de M. Gbagbo. Dans les faits, aucun titre de la presse pro-Gbagbo n’était plus disponible en Côte d’Ivoire.

Le CNP jugeait que ces journaux entretenaient le sentiment de l’existence de deux gouvernements en Côte d’Ivoire, estimant qu’une telle pratique était séditieuse et de nature à faire perdurer la crise post-électorale.

La suspension des journaux de l’opposition avait été critiquée par des diplomates et des associations de défense de la presse.

AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

Égypte: un colonel de police tué dans un attentat près du palais présidentiel

[GARD align= »center »] Un colonel de police a été tué et six personnes blessées lundi dans un attentat près du palais

Sénégal: Les Magistrats se fâchent contre la libération de 19 pyromanes par le ministre de l’Intérieur

A Touba, alors qu’il était absent du Sénégal, le député de la majorité présidentielle a vu son domicile, sa boulangerie

L’Afrique a attiré 56 millions de voyageurs en 2013

[GARD align= »center »] Un vent d’embellie souffle sur la destination africaine. Le dernier rapport de la Banque mondiale sur le secteur

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*