Côte d’Ivoire : léger réaménagement du gouvernement et de la sécurité présidentielle

Côte d’Ivoire : léger réaménagement du gouvernement et de la sécurité présidentielle
Le Président ivoirien, Alassane Ouattara

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara a procédé, mardi, à un léger réaménagement de sa sécurité présidentielle et de son gouvernement mis en place en novembre 2012.

Selon un décret lu par le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence, Amadou Gon Coulibaly, le Président a procédé à un réaménagement technique du gouvernement.

Abdourahmane Cissé, précédemment Directeur de cabinet au Ministère auprès du Premier ministre, chargé de l’économie et des finances, a été nommé Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du budget.

Daniel Kablan Duncan garde les portefeuilles de Premier ministre, Ministre de l’économie, des finances et du budget.

Nialé Kaba est la ministre auprès du Premier ministre, chargée de l’économie et des finances. L’ancien ministre de la défense, René François Aphing-Kouassi a pour sa part été nommé Président de la Haute Autorité pour la bonne gouvernance avec rang de Président d’institution.

S’agissant de la sécurité présidentielle, le Général de brigade, Vagondo Diomandé est nommé Chef d’Etat-major particulier du Président Alassane Ouattara. Il remplace à ce poste le Général de corps d’armée, Michel Gueu, admis à faire valoir ses droits à la retraite en décembre prochain.

Avec l’APA


Tags assigned to this article:
cote d'ivoire

Related Articles

La « guerre » de la bière est déclarée en Côte d’Ivoire

[GARD align= »center »] « Chez nous la bière, c’est Bock! » contre « Bière Ivoire, appréciée par les Ivoiriens! » : les deux grandes brasseries

Côte d’Ivoire: « perpétuité » requise pour deux accusés de l’assassinat du général Guéï

[GARD align= »center »] Le procureur militaire d’Abidjan a requis mardi la prison « à perpétuité » pour deux officiers fidèles à l’ex-président Laurent

Faure Gnassingbé entame son 3e mandat après la prestation de serment

Au lendemain de la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 25 avril 2015 par la Cour constitutionnelle ; résultats qui le consacrent gagnant du scrutin, le président réélu du Togo, Faure Gnassingbé a prêté serment lundi à Lomé devant la même Cour constitutionnelle réunie en audience solennelle.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*