Côte d’Ivoire : l’opposition marche sur la télévision nationale pour dénoncer la « partialité » des médias d’Etat

Côte d’Ivoire : l’opposition marche sur la télévision nationale pour dénoncer la « partialité » des médias d’Etat
L’opposition Ivoirienne regroupée au sein de la CNC (Coalition Nationale pour le Changement) a ce lundi 28 septembre marché sur la Télévision nationale et la commission électorale Indépendante (CEI).

L’opposition Ivoirienne regroupée au sein de la CNC (Coalition Nationale pour le Changement) a ce lundi 28 septembre marché sur la Télévision nationale et la commission électorale Indépendante (CEI).

L’opposition Ivoirienne regroupée au sein de la CNC (Coalition Nationale pour le Changement) a ce lundi 28 septembre marché sur la Télévision nationale et la commission électorale Indépendante (CEI).

Après son meeting dispersé du week-end dernier dans le quartier de Yopougon, la CNC est une fois encore descendue dans la rue ce lundi pour réclamer un accès équitable aux médias publics.

Ils étaient plus d’un millier à manifester et on a pu voir en première ligne 5 candidats à la prochaine présidentielle, Charles Konan Banny, l’ex-président de l’Assemblée nationale Mamadou Koulibaly, les députés Bertin Konan Kouadio et Kacou Gnangbo, ainsi que, Siméon Konan Kouadio, tous candidats contre Ouattara. Devant la télévision nationale M. Mamadou Koulibaly président de Liberté et démocratie pour la République (LIDER) a fustigé la façon dont fonctionne ce media à juste un mois de la présidentielle.  « Nous ne sommes pas du tout d’accord avec ce que Ouattara fait de ce média d’Etat » Il a par ailleurs adressé une interrogation aux employés en ce sens « Vous n’êtes pas fatigués de montrer la même personne à la télévision matin, midi et soir? », s’est interrogé le président de LIDER.

En appel Kouadio Konan Bertin dit KKB, a pour sa part invité, le président Ouattara ‘’à revoir l’environnement électoral’’ car a-t-il dénoncé, ‘’vous ne pouvez pas être juge et arbitre dans ces élections’’.

Il faut signaler que pour cette marche de l’opposition c’est un impressionnant dispositif policier qui a été déployé très tôt le matin autour de la télévision nationale et sur le trajet de la marche pour parer à toute éventualité.

Fulbert KOFFI

© OEIL D’AFRIQUE

 

Fulbert Koffi

Fulbert Koffi

Journaliste Oeil d'Afrique, basé à Abidjan (Côte d'Ivoire), spécialiste des dossiers politiques et sociaux culturels.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireoppositiontélévision nationale

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Revenus: Le Sénégal réfléchit sur la baisse de l’impôt sur les «gros» salaires

[GARD align= »center »] Le gouvernement sénégalais compte revenir «prochainement» sur la baisse de l’impôt sur les salaires, notamment ceux des fonctionnaires

Guinée: deux morts dont un Français dans un crash d’avion

[GARD align= »center »] Deux officiers militaires, un Guinéen et un Français ont péri dans un crash d’avion, mercredi, à la base

Guinée-Bissau; l’Afrique de l’Ouest impose des sanctions

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a décidé d’imposer des sanctions contre la junte militaire qui a

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*